En ce moment

Coronavirus : Le Ministère de la Santé s’est avec les partenaires

Le Ministère de la Santé a réuni, ce jeudi 13 fevrier, ces partenaires dans une réunion d’information et de mobilisation de resources pour la préparation de la réponse à l’épidémie COVID-19.

Après l’ouverture de la réunion par madame la Ministre, le directeur général de la santé s’est exprimé en mettant l’accent sur la difficulté de maîtriser la propagation du coronavirus.
Il a indiqué que globalement le pays n’est pas prêt, car le coronavirus est différent de tout autre virus connu dans le passé, par exemple le SRAS et même le Cholera qu’a connu les Comores en 1998, 2000 et 2001.
Le docteur Sainda Mohamed de l’OMS a expliqué la maladie, qui affecte les voix respiratoires, et peut évoluer en une pneumopathie sévère . La contamination se fait par l’animal à l’Homme, sinon de l’homme à l’homme. Le seul traitement consiste à boire beaucoup d’eau, dormir, se laver les mains et porter un masque. L’épidémie est toujours en progression et Il n’y a pas que la chine comme seul foyer de distribution. La population doit prendre ces précautions , même si le aucun cas n’est détecté , ni en afrique ni aux Comores.

Du côté du Ministère de la Santé, l’objectif de la réunion avec les partenaires des Comores, est de mobiliser des ressources, pour la mise en oeuvre du « Plan de préparation et de riposte à l’épidémie d’infection à Coronavirus » afin de protéger la population.
Le budget de ce plan est estimé à 875 564 650 KMF pour l’année 1 et à 83 448 350 KMF pour l’année 2, soit un budget total de 959 013 200 KMF.
La Coopération française a indiqué que le programme PASCO dispose d’un budget qui pourrait y être affecté.
L’Unicef a indiqué, que son organisation ne peut pas allouer de budget tant que l’épidémie n’est pas effective.
Le représentant de l’Arabie Saoudite a déclaré qu’ils sont prêts à contribuer. Enfin, le représentant de la République Populaire de Chine a indiqué que le partenariat avec les Comores pour lutter contre cette épidémie est acté.

Stayve Soidroudine Mohamed / Hayba

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*