En ce moment

Coronavirus: le Pnud vide les pharmacies, l’État regarde ailleurs

Alors qu’une espèce d’évaluation menée dans les pharmacies de la place devait aboutir à une réquisition des médicaments de la famille de la chloroquine, le Pnud Comores s’empresse à acheter en masse ces mêmes médicaments dans les pharmacies à coup de millions de nos francs, comme l’Azithromicyne ou encore l’Hydroxycloquine. La chaîne d’investigation Facebook FM qui a révélé l’info, déduit que l’organisation des Nations Unies cherche ainsi à conserver un stock pour son personnel local. Un sauve-qui-peut qui n’est pas digne d’un partenaire de telle trempe. Sur le même sujet, lire aussi👉http://www.comores-infos.net/coronavirus-le-ministere-de-la-sante-requisitionne-les-medicaments-de-la-famille-de-chloroquine/

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*