En ce moment

Coronavirus : Le test, un sujet tabou aux Comores ?

Tribune: Le dernier lot des mis en quatorzaine vient d’être remis à la circulation. Sans avoir à subir de tests, rien n’est rassurant. Le fait qu’ils ne présentent pas de symptômes n’est pas pour autant un gage pour rassurer la population. De grâce, sans tests une longue liste pourrait venir s’ajouter aux victimes de l’irresponsabilité criant du gouvernement Azali .

ATTENTION CHERS COMPATRIOTES. MÉFIEZ VOUS DE CES GENS LA. SEUL LE TEST EST DÉCISIF ET LUI SEUL NOUS DIRA SI CES GENS LA SONT FRÉQUENTABLES.

J’insiste il faut que tout ce beau monde soit isolé chez eux et supposé que ca pourrait qu’ils soient des porteurs sains. Comment des personnalités de loi comme Mme Harmia et le pilote Anzi peuvent ignorer que le test est le seul juge pour innocenter ceux revenants des pays à risques. Le quatorzaine sans test de diagnostique n’est que foutaise dans la mesure où 60% des contaminés sont asymptomatiques.

Prenons ici l’exemple de Madagascar à la date du 05 avril : 72 cas confirmés dont 59 asymptomatiques et 11 symptomatiques et 2 guérissons. Il en résulte, 50 cas importés et 20 cas contacts. Or depuis le 19 mars, il n’y a pas de vol. Ce qui veut simplement dire que (59 asymptomatiques – 20 Contacts = 39 cas importés sans symptômes). Résultat : plus de 18 jours que au moins 39 sur 59 passagers sont testés positifs au covid 19 alors qu’ils ne développent aucun symptôme.

Ainsi, au vu du nombre des passagers bloqués en Tanzanie et Dubaï qui seront aussi déversés à la circulation après 14 jours, chaque jour nous apporte son lot de revenants de Mayotte à bord de kwasa kwasa. Sans tests comment peut-on observer notre calme pendant que le gouvernement ignore la vitesse de contagiosité avec laquelle des zéros symptômes pourront infecter tout le monde.

Nous sommes face à une pandémie dont la survie de chacun de nous dépend de la bonne santé de tout le monde. Alors le civisme de la population n’est d’aucune protection là où l’incivisme des autorités met tout le monde en danger.

Pourquoi diable on n’entend plus même le bruit de l’odeur des 5 millions de dollars d’aide a la lutte contre le covid 19?
Où sont les 100000 masques de jack Mo et à quoi attend t-on pour les distribuer a ceux qui en ont vraiment besoin.

A quoi faire des 20 000 tests de diagnostique car ils requièrent une analyse dans un laboratoire biologique que le pays n’en possède pas et ne manifeste pas le besoin urgent d’en acquérir.

Que ne dira t-on pas de mal de cette comité scientifique ? Tous ceux qui ont voyagé n’ont pas besoin d’être dépistés : pas de symptômes, pas de coronavirus. Comment peut-on sensibiliser ceux qui sont à midjindzé qui n’ont jamais mis les pieds dans un avion alors que la stratégie du gouvernement est constante. Tant qu’on n’a pas la machine, ne leur parlez surtout pas des tests.

Par cap Patrie

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*