En ce moment

Coronavirus : les Comores ont donné 100 euros à la Chine pour la lutte contre le coronavirus

L’Amicale Comores – Chine a remis à M. L’Ambassadeur de Chine, un message de soutien et de confiance aux autorités chinoises, et un témoigne de la solidarité des Comoriens à l’égard à l’égard du peuple chinois.

Samedi 8 janvier, une délégation de l’Amicale Chine-Comores a été reçue à sa demande , par son Excellence l’Ambassadeur de la République populaire de Chine.
La délégation menée par le Président de l’Amicale, le Dr Ahamada Msa M’liva, ancien directeur national de la santé, actuellement Conseiller chargé des systèmes et services de santé à l’OMS, était composée, de MM. Ali Mlahaili, Président d’honneur de l’Amicale, ancien ambassadeur, Moustoifa Said Cheikh, Vice président, ancien ministre, Abdourahim Said Bakar, Secrétaire Général, ancien ministre et de Mme Naama Idriss, trésorière, Directrice de l’Hotel Jardin de la Paix, présidente d’associations patronales et d’associations de promotion de l’entrepreneuriat féminin. Le bureau était accompagné de 3 membres de l’Amicale : MM Ahmed Thabit, ancien fonctionnaire dès Nations Unies, ancien ambassadeur, Mirhane Bourhane, Ambassadeur et Said Abdallah Mchangama de Radio HaYba FM.
Le Dr Mliva, a exprimé avec émotion la solidarité entière du peuple comorien à l’égard du peuple chinois face à cette épreuve complexe et douloureuse. Le médecin en lui a trouvé les mots justes pour décrire la confiance des Comoriens aux capacités des autorités chinoises de maîtriser l’épidémie. Il a loué la transparence avec laquelle le ministère chinois de la santé communique avec les organisations internationales et les pays pour endiguer la propagation BDE la maladie.

Le Dr Mliva a remis à M. l’Ambassadeur, une somme symbolique de 100 Euros, destinée à l’achat d’un carton de masques, produit introuvable ces jours-ci dans le pays. « Nous connaissons les capacités et les moyens de la Chine, mais par ce geste, l’Amicale a voulu montrer au peuple chinois combien les Comoriens se sentent concernés. »
M. l’Ambassadeur s’est dit très touché par ce témoignage d’amitié profonde.
Pour conclure le Président d’honneur M. Mlahaili a rappelé que l’amitié comoro-chinoise a le même âge que l’état comorien. La Chine a été le premier pays a reconnaître les Comores indépendantes et les relations sont toujours restées fraternelles et fructueuses.

Hayba

10 commentaires sur Coronavirus : les Comores ont donné 100 euros à la Chine pour la lutte contre le coronavirus

  1. Cent euro walé mpahinru vowa djihunra komor watso pvala mohawowulawana nelekafa lilo yiho ? Hawu cent euro heyidadi yaho wanahatru walo yiho coincés djumwa hamu nazililo bila mbechezi? Gni mayisilam amka ndahu wowusuku walo djumwa sidjini wo wutukufu no wutukufu wa mgu subhanahu wa taanla ?
    Mgu ham nalani djavo yanala hena mwigni wu vunguwa chewo n’a wutukufu né charaf cha mwisilam.
    Pétition yawu lan ani ye dawula yachine holiho ndezi hunrawo wanagnawo ma islam wakomor n’a watso wa komor

  2. Je commence à me demander qui est à la tête de la rédaction de ce journal en ligne?
    Un titre racoleur, qui ne cherche aucunement à informer le lecteur mais plutôt à jeter le désavoue sur une action qui émane D’UNE ASSOCIATION ET NON DU GOUVERNEMENT COMORIEN! Bien sûr, l’article écrit en police 12 permet d’en apprendre un peu plus sur ce geste financier.
    Ayez la même énergie pour votre ligne éditoriale que celle que vous mettez à nous pondre des articles digne de Radio trottoir, À BON ENTENDEUR! ( En espérant que mon commentaire ne soit pas supprimé par votre modérateur).

  3. Vous êtes sûr vous êtes des journaliste 1 c’est pas les comores qui donne
    2 c’est un médecin comorien, son acte symbolique et inspirant mais il ne représente pas les comores
    3 vous nous humiliez
    4 ecrire un article ça ne veut pas dire être journaliste, donc abandonnez votre pseudo métier retourner faire du maele.

  4. Un message de soutien aurait suffi.Ces 100 euros entachent autant ce message qu’ils renvoient non pas une image misérable des comores seulement,mais une moquerie à l’endroit de ce partenaire historique. Ce n’est pas un symbole ,c’est une atteinte à l’honneur des comores.

  5. Mais la pauvreté comorienne n’arrive pas jusqu’à là. Ça aurait suffit d’apporter le message de soutien et de solidarité mais les 100 euros ne vous honorent et n’honorent pas notre pays. Avec les titres des personnalités présentes, les chinois diront que les Comores se moquent d’eux. Quand est-ce que vous allez sortir ces tahomba ? Dans la tombe ?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*