En ce moment

Coronavirus: livrés à eux-mêmes, les Comoriens coincés à Madagascar meurent un à un

Plusieurs centaines de Comoriens sont coincés à Madagascar depuis là fermetures des frontières pour cause de coronavirus. Jusqu’à cette date, l’on dénombre une quinzaine de mort. Le dernier décès en date remonte au lundi 14 septembre. Un homme d’une quarantaine d’années a rendu son âme, il doit être enterré à Majunga, ville côtière de Madagascar peuplée majoritairement par la communauté comorienne.

Fin août la compagnie AB Aviation avait entamé des vols de rapatriement à Moroni. Mais l’espoir de ces passagers aura été de très courte durée. Les tests à Moroni, obligatoires à l’arrivée, sont interrompus, faute de réactifs pour effectuer les test de coronavirus. Les Comores ont rouvert les frontières le 7 septembre.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*