En ce moment

Corruption à la FFC, le ConNor a tout fait pour éliminer les concurrents de Said Ali

C’est une autre page noire qui vient d’être ouverte par le comité de normalisation installé par la FIFA pour organiser les élections du président de la fédération comorienne de Football. Le CoNor a été rattrapé avec la main dans la farine. La présidente de ce comité a tout fait pour éliminer les deux concurrents de la candidature de l’ancien président de la fédération Said Ali Said Said Athoumani. Toues les manoeuvres sont organisées et faites pour éliminer les candidatures de Ahmed Said Abdallah Salim et de l’ancien ambassadeur Mahmoud.
Selon le procès-verbal du CoNor, les parrainages de ces deux candidats ne sont pas conformes. Il reproche aux parrainages de Ahmed Salim d’une non figuration sur les équipes enregistrées à la fédération. Que du mensonge ! Ces équipes figurent bel et bien.

La preuve en est que la fédération a délivré des licences aux joueurs de ces équipes. Il n’y a pas que cela. Le procès-verbal est signé par les 5 membres du dit comité de normalisation. Pourtant, 3 de ces membres n’ont pas pris part à la réunion. L’un est à paris: Soulaimana Soudjay, les deux autres sont à Anjouan et à Moheli. Les deux candidats recalés illégalement prévoient d’user toutes les voies légales pour empêcher Mme Kanizat et son équipe de ne pas enfreindre les lois

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*