Corruption: Des policiers ont racketté une maman au commissariat de Moroni 

C’est la première fois qu’une victime brise le silence. Oui vous ne rêvez pas la police nationale a racketté une maman au commissariat après son dépôt de plainte. Mohamed Djaloud de Moroni s’est confié à Comores infos.

Le fils de la victime a raconté l’histoire. « Ma mère est allé à la police porter plainte, notre voisin devait 75 000 fc à ma mère. Après la convocation de notre voisin, il s’est engagé à payer ma mère en 72h », déclare Mohamed Djaloud. 

« Le voisin est venu payer sa dette à la police mais quand ma mère s’est présentée à la police pour récupérer l’argent, l’officier de police, nous a informé qu’il  doit prélever 500fc à chaque 5000 fc. Au final la victime est repartie 67 500 fc  » précise le fils de la victime.

L’officier de police aurait expliqué que c’est la loi qui veut que les policiers prennent des sous aux plaignants. Mais bien-sûr, il n’y pas eu de reçu. Est ce que c’est le rôle de la police de profiter des victimes? 

Les policiers ont tout simplement volé l’argent de cette maman. Il n’y a aucune loi qui dit à la police de racketter la population. 
Partagez cet article pour dénoncer la corruption de la police nationale 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*