Cosic : La candidature de Farahane rejetée 

​L’actuel président du Comité national olympique, Ibrahim Ben Ali, sera seul candidat à sa propre succession. Il n’aura plus de concurrent après le rejet de la candidature de Farahane Mohamed, au même poste de président du bureau du Cosic.
«Farahane Mohamed ne peut être pas candidat motif que son âge ne répond pas au critère prévu par l’article 3,3,1 de la charte olympique», a déclaré hier l’un des membres de la commission d’organisation des élections du bureau du Cosic, maître Bassam Cheikh.
Pour justifier le rejet de la candidature de Farahane, l’huissier de justice a ajouté face à la presse que «sa lettre de parrainage n’est pas conforme car il mentionne nulle part le candidat parrainé». Les déclarations ont été faites hier au siège du Comité olympique et sportif des îles Comores (Cosic) au cours d’une conférence de presse.
Le président de la commission élection du Cosic, Tourqui Salim, est revu sur l’âge de Farahane Mohamed. Selon lui, «on ne peut pas prétendre la tête du Cosic à 70 ans. Nous avons travaillé à base des documents officiels dont la charte olympique, après les statuts du Cosic et ses règlements intérieurs. Nous avons effectué ces travaux avec un huissier de justice, qui maitrise parfaitement ces documents». Tourqui Salim a précisément indiqué que «chaque candidat lésé aura vingt-quatre heures pour faire son recours. Ils sont huit candidats rejetés sur les vingt-et-un qui se sont présentés».
L’annonce des rejets des certaines candidatures a choqué des dirigeants des fédérations sportives. Le patron du judo comorien, José Chakrina Nourdine Abodo n’est pas d’accord de la décision de la commission électorale. Pour lui, la façon de procéder de la ladite commission est «une tricherie démesurée».


José Chakrina Abodo a expliqué que «c’est inconcevable qu’elle a interdit trois fédérations au vote. En vertu de quoi alors que les fédérations internationales de tennis de table, handball et sports scolaires reconnaissent leurs associations membres. Nous n’avons jamais vécu des comportement de cette carrure, indignes des hauts responsables sportifs nationaux».  

Eliedjouma

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*