Cours de shiKomori: découvrez l’orthographe du jour

shiKomori shangu shangu!

L’orthographe du jour

En shiKomori, le trait d’union s’utilise lorsqu’on écrit certains noms composés n’ayant pas de préposition.

Hitswa-daho.

mbe-nene

taârifa-habari

nyama-ntsingo

trango-madji

L’apostrophe existe bel et bien en comorien, et elle s’utilise lorsqu’ il y a, tout comme en français, élision d’une voyelle.

On n’écrit pas eroho no omoo mais

Eroho n’omoo ngazimanao

Par contre on écrit: Nguhezo no zina. Et non

Nguhezo n’ozina.

On n’écrit pas Salim ne emwana mais

Salim n’emwana.

On écrit pas: Hali endrovi ne enfi mais

Hali endrovi n’enfi.

Règle

La voyelle des connectifs « ne » , « no » « na » tombe au profit des préfixes définis « o », « e » qui se collent toujours au nom. (Omoo, Emwana, Enfi)

-Ces préfixes définis sont l’équivalent des articles définis « le », « les » en français.

-Ces connectifs sont l’équivalent de « et » en français.

Merci de faire partager cette petite séance.

Dr Abdou Djohar

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*