En ce moment

COVID 19: Des JeREviens de Paris par CHARTER OU VOL REGULIER LE 6 JUILLET ?

Une interministérielle si ce n’est un conseil extraordinaire devrait avoir lieu ce matin pour décider enfin si le pays est prêt à accueillir les vols.
Une circulaire du 3 juin, publiée par l’ANACM, l’autorité qui a suspendu les vols, se prêtait à l’interprétation de la reprise des vols.
Ethiopian Airlines Moroni a approché plusieurs fois les autorités pour la reprise des vols et avait même demandé par écrit le début pour le 19 juin.
Au niveau gouvernemental, les ministères impliqués ( transport, santé, economie/coordination anti COVID19 se regardaient et la situation n’évoluait pas).

Il semble que l’Aéroport et les services aéroportuaires poussent maintenant à la reprise. Un charter est prévu pour partir de Paris le 5 juillet. Les passagers bloqués en France, depuis des mois, voient dans ce charter, un manque de solidarité citoyenne à leur égard. Ils ne comprennent pas qu’on autorise un vol charter et pas un vol régulier alors que de leur point de vue, les autorités aéroportuaires et sanitaires ont eu des mois pour se préparer à la reprise des vols. Une caméra thermique offerte par l’OMS vient d’être placée à l’aéroport ; l’ambassade des Comores pourrait avec l’assistance d’un médecin contrôler l’authenticité des tests faits par des laboratoires sur la contamination par covid19 du futur passager.

Selon les passagers en France, Ethiopian demande à travers l’ambassade des Comores 400 € de plus à des détenteurs de billet retour.

Hayba Fm

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*