En ce moment

Covid-19: les Comoriens de Marseille entre craintes et solidarité face à l’épidémie

Quand et comment déconfiner ? Emmanuel Macron s’adresse aux français ce mardi 24 novembre au soir après plusieurs semaines de fortes restrictions. Une situation qui pèse particulièrement dans les quartiers populaires, pour des raisons économiques mais aussi parce que le taux de mortalité y est plus important qu’ailleurs.

Pour faire face, certaines communautés s’organisent. À Marseille, la diaspora comorienne – près de 120 000 personnes – a activé des cellules de soutien.
Kamar Eddine Ben Abdallah est d’humeur joyeuse quand il arrive. Chemise impeccable boutonnée jusqu’au cou, et dossier sous le bras
Mais derrière ce masque, il y a un homme d’une bonne trentaine d’années, anéanti. Il est arrivé des Comores il y a trois ans. Sans papier, partageant une chambre avec sa femme et sa petite fille, il traverse cette année d’épidémie sans espoir et sans argent. « C’est effrayant et insupportable, raconte-t-il, les petits services au black que je rendais ont disparu. Je me suis demandé : «  Qu’est-ce que je dois faire pour trouver à manger et payer mon loyer ?  » Je n’ai aucune économie, j’ai vécu des périodes de stress et de peur. Je ne pouvais même plus sortir puisqu’il me faut présenter une pièce d’identité et une attestation. J’ai tout imaginé…un film sans fin » lire la suite sur https://www.rfi.fr/fr/france/20201124-covid-19-les-comoriens-de-marseille-entre-craintes-et-solidarit%C3%A9-face-%C3%A0-l-%C3%A9pid%C3%A9mie

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*