En ce moment

Covid-19 : Les écoles demeurent toujours fermées à Mwali

Si sur le reste du territoire, les établissements scolaires et universitaires ne sont pas concernés par les mesures, à Mwali, ils resteront fermés au moins pendant 10 jours. «Il n’y aura pas encore de classe, une période de dix jours sera observée puis les responsables de l’Education et de la Santé statueront sur la suite à donner», a déclaré Mohamed Said Fazul.

Le gouverneur de l’île de Mwali, Mohamed Said Fazul, a annoncé, dans un point de presse hier, la fermeture prolongée des écoles dans l’île. Cette déclaration intervient vingt-quatre heures après le discours à la nation du président de la République au cours du quel il a réenclenché les mesures anti Covid-19.
Si sur le reste du territoire, les établissements scolaires et universitaires ne sont pas concernés par les mesures, à Mwali, ils restent fermés. «Il n’y aura pas encore de classe, une période de dix jours sera observée puis les responsables de l’Education et de la Santé statueront sur la suite à donner», a déclaré le locataire du palais de Bonovo (siège du gouvernorat).

Le gouverneur a profité pour rappeler aux habitants de l’île de Mwali que le combat contre la Covid-19 était toujours de mise. «Les mesures prises ici en décembre dernier restent les mêmes», devait-il déclarer devant les journalistes. Le premier magistrat de l’île a exhorté ses administrés «à se souvenir de la période noire qu’ils viennent seulement de traverser, appelant de ses vœux à ce qu’elle ne se reproduise plus».

L’heure, selon lui, est à la concorde et au sursaut national pour l’intérêt de la nation. «Nous avons un combat à gagner ensemble, quel que soit notre bord politique, c’est de vaincre cet ennemi invisible afin de sauver le peuple comorien», a-t-il plaidé. A la diaspora, il dira de cesser «de manipuler la population, car même les grandes puissances sont dépassées par cette crise sanitaire, alors serrons-nous la main pour combattre ensemble cette épidémie».

Même si la situation sanitaire semble s’être apaisée cette semaine à Mwali, à en croire les chiffres communiqués, le gouverneur appelle à ne pas baisser la garde. «Le virus est toujours là, il est dans nos îles, nous devons nous préserver en respectant les mesures barrières si nous ne voulons pas revivre une deuxième fois le terrible drame qui a secoué la nation toute entière».

Maintenant la vie doit reprendre même si ce sera de façon graduelle. Ainsi, le conférencier a annoncé la reprise partielle des vols, après leur suspension il y a quelques semaines. «Nous commencerons d’abord avec 3 vols par semaine, avec une application stricte du protocole sanitaire, la coordination anti Covid-19 de l’île en précisera les conditions et les modalités», a-t-il déclaré. A Mwali, les écoles étaient fermées après un taux de contagiosité assez élevée.

Antufati Soidri / Alwatwan

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*