CPAN Bambao Mtsanga: Sounhadj et Ridja ont défoncé un portail pour tenir un meeting

La société Bambao victime d’une violation à domicile porte plainte contre cet agissement déplacé.
De l’arbitraire partout. Hier à Bambao Mtsanga les agents engagés pour les assises ont encore frappé par la main dictatoriale.
Voulant tenir leur meeting impossible sous la pluie , on décidait de sauter violement les cadenas à la société Bambao pour exproprier un hangar et tenir leur meeting. 

Selon la direction de la société Bambao, une plainte est encours. Contacté au téléphone,  le vice-président du CPAN, De Souhadj serait occupé pour nous faire un commentaire. « Je t’appelle après  » dit-il au Phone.

Il faut insister que c’est une récusation d’un officier préfectoral ou communal qui a ordonné l’opération.

La plainte sera déposé au parquet demain, et la rédaction attenderait toujours lapoel de tout puissant Dr. 
NABIL Jaffar/ CM

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*