CRB : Le Chabab n’ira pas aux îles Comores

Arena joue sa tête contre le Mouloudia. Herkat : «On jouera contre le Mouloudia pas contre Djallit».

Après avoir annulé son voyage aux îles Comores, prévu pour mercredi passé pour affronter Steal Nouvel de Sima dans le cadre du premier tour éliminatoire de la Coupe arabe, la direction du Chabab a émis le vœu de trouver la solution de partir, hier ou aujourd’hui, afin d’éviter le forfait. Finalement, le Chabab n’ira pas aux îles Comores et ne disputera pas, de ce fait, le match aller du premier tour qualificatif.

Il perdra le match sur tapis vert
La LFP a saisi l’Union arabe de football (UAFA) pour lui demander le report de la rencontre. «Nous avons demandé le report de la rencontre, mais nous n’avons pas eu la réponse de l’UAFA. C’est après la date initiale de la rencontre que l’Union arabe statuera sur cette affaire», nous dira le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj.

La LFP a demandé le maintien du match retour
Dans le cas où l’UAFA n’acceptera pas la demande de la LFP, quel sera le sort réservé au CRB dans cette compétition ? «Le CRB perdra sur tapis vert 3 à 0, et nous avons demandé dans ce cas à l’UAFA, de maintenir le match retour à Alger à sa date initiale», explique Kerbadj. Si le CRB perd sur tapis vert, il n’a qu’à renverser la vapeur au match retour en gagnant avec un écart de plus de trois buts.

——–

Arena joue sa tête contre le Mouloudia
Beaucoup de choses ont été dites sur l’avenir de l’entraîneur Guglielmo Arena à l’issue de la défaite du Chabab, mardi passé, contre le CSC dans le temps additionnel. Le président belouizdadi s’est réuni, à cet effet, avec son coach, avant-hier, pour tirer les choses au clair et trancher sur son avenir. Après discussion, le premier responsable du Chabab a décidé de donner un sursis à son coach en lui donnant une dernière chance. En effet, le président du Chabab a expliqué à son entraîneur que c’est le derby face au MCA qui déterminera son avenir au sein du club de Laâquiba. Arena n’a qu’à remporter les trois points mis en jeu contre le MCA, d’autant plus que c’est le CRB qui reçoit, s’il veut continuer son aventure à la tête de la barre technique des Rouge et Blanc. Déjà sous pression, l’entraîneur du CRB sait pertinemment qu’il n’a pas, cette fois-ci, le droit à l’erreur, et qu’une défaite le poussera directement à la porte de sortie.

Gana lui a demandé des explications sur la défaite contre le CSC
Le premier responsable du Chabab a profité de l’occasion pour demander des explications à son entraîneur sur le dernier match contre le CSC et les derniers résultats mitigés. Le coach des Rouge et Blanc s’est défendu comme il pouvait, en assurant que les circonstances n’étaient à sa faveur, car le CRB a joué quatre matches en déplacement sur les six premières rencontres du championnat, et qu’il a toujours un manque d’effectif pour cause de blessures depuis le début de championnat. Bien qu’il se soit montré compréhensif, Gana a exigé les points du MCA, seule condition pour le maintien d’Arena dans son poste d’entraîneur. Pour rappel, juste après le nul contre le MCO, Gana a exigé la victoire contre le CSC et le MCA. Après cette défaite contre les Constantinois, le premier responsable du Chabab a accordé un sursis pour son coach.

«C’est logique !»
Joint par nos soins, l’entraîneur du CRB a reconnu que cette pression exercée sur sa personne est somme toute logique, du moment que ce sont tous les entraîneurs un peu partout dans le monde qui connaissent des situations pareilles en cas de résultats insuffisants.
«Cette situation, je la vis le plus normalement du monde. Je ne suis pas le seul à connaître une situation pareille. Tous les entraîneurs dans n’importe quel pays dans le monde sont sous pression quand les résultats de leurs équipes sont mitigés. Ce qui me semble logique, même si c’est contre mon gré. On aurait pu faire mieux, mais bon, ce n’est pas le cas. Nous allons essayer de nous ressaisir. »

«Il est temps de renouer avec la victoire»
C’est dans des circonstances extrêmement terribles que l’entraîneur belouizdadi est en train de préparer ses troupes pour le prochain match contre le MCA sachant qu’il joue sa tête dans un match qui s’annonce compliqué. «Ce serait bien que le CRB renoue avec la victoire. Mais pour ce faire, il faut chercher de l’énergie dans nous-mêmes, que ce soit les joueurs ou les membres du staff technique. Tout le monde est concerné. Après quatre matches sans la moindre victoire, nous devons décrocher un succès contre le Mouloudia. »

——–

Herkat : «On jouera contre le Mouloudia pas contre Djallit»
Comment se porte le groupe après cette défaite à Constantine ?
Il est difficile de digérer des défaites pareilles. On a tenu le nul jusqu’aux dernières minutes avant d’encaisser un but dans le temps additionnel sur balle arrêtée. C’est un résultat qui fait mal, car il y avait même de la place pour une victoire et non seulement pour un nul. Mais bon, ce qui est fait est fait ; il faut oublier ce match et penser à l’avenir.
L’équipe devait s’envoler aux îles Comores pour jouer le match aller en Coupe arabe, finalement vous vous êtes retrouvés à préparer le derby contre le MCA. Cela ne risque-t-il pas de perturber le groupe ?
Oui, cela joue un peu sur le moral des joueurs. Dans nos têtes, on allait effectuer ce voyage aux îles Comores pour jouer ce match en Coupe arabe et le derby contre le MCA n’était pas dans notre actualité du moment qu’il était reporté. Finalement, tout a été chamboulé dans la dernière minute, et c’est seulement aujourd’hui que nous avons appris que nous n’irons pas aux îles Comores. Nous avons, donc, 48 heures seulement pour préparer notre match contre le MCA.
48 heures, pensez-vous que c’est justement suffisant pour préparer un derby pareil ?
Non, c’est insuffisant bien évidemment. Mais nous devons faire face à toutes les situations ; nous n’avons pas d’autres choix. Il faut se montrer professionnels et garder sa concentration au maximum.
Comment voyez-vous ce derby ?
C’est un match difficile comme tous les autres matches d’ailleurs. Les derbies sont toujours indécis, et se joueront sur des détails. Il faut se préparer mentalement et garder sa concentration tout au long de la rencontre. CRB-MCA est une belle affiche et j’espère qu’elle tiendra ses promesses mais nous allons tout faire pour gagner et renouer avec la victoire. Après quatre matches sans victoire, on est dos au mur.
Ce sera un match spécial pour vous, en votre qualité d’ancien joueur du MCA, n’est-ce pas ?
Non, je ne prends pas les choses de cet angle. L’USMH est mon club formateur contre qui j’ai joué plusieurs fois même au stade Mohammadia. J’ai joué aussi contre la JSK, mon ancienne équipe, maintenant j’affronterai également le MCA contre lequel j’ai joué le plus normalement du monde. Je joue au CRB et je défendrai, donc, crânement le maillot de ce club.
Vous allez avoir en face Djallit, l’un des attaquants les plus en forme pour le moment, avec six réalisations. Comment voyez-vous votre mission ?
Vous savez, nous on est en train de nous préparer pour jouer un match, et on ne fait pas de calculs particuliers pour tel ou tel joueur. Nous allons jouer contre le Mouloudia et non pas contre Djallit. Sans vouloir diminuer de sa valeur, ce sera un match de 11 joueurs contre 11.
Mais comment voyez-vous ce duel contre lui ?
Quand je suis sur le rectangle vert, je ferai mon travail sans me soucier du nom du joueur qui sera en face. Que ce soit contre Djallit ou un autre, j’essaierai d’accomplir convenablement ma tâche et donner un coup de main à mes camarades. Lors du dernier match, on a eu affaire à Boulemdaïs, meilleur buteur du championnat, mais ce dernier n’a pas marqué. C’est un autre joueur qui a marqué, et le résultat est le même.

——–

Un mois de salaire avant l’Aïd
Comme nous l’avions déjà rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, la direction du club devra verser un salaire à ses joueurs avant la fête de l’Aïd El Kebir, et ils ont besoin d’argent. La direction veut motiver ses joueurs en cette phase délicate sachant qu’ils n’ont pas eu de primes de match, lors des quatre dernières rencontres sans victoire.

Aksas a repris
Absent lors de la dernière rencontre contre le CSC pour cause de blessure au niveau du dos, Amine Aksas a repri, hier, le travail avec le groupe pour préparer le derby contre le MCA. Le défenseur axial du Chabab devra être d’attaque pour cette rencontre.

Dernière séance, aujourd’hui, à Aïn Benian
Après avoir effectué, hier, la reprise des entraînements dans l’institut des sports d’Aïn Benian, le staff technique a programmé la énième séance, aujourd’hui, dans la matinée au même lieu avant d’affronter demain le MCA.

Les supporters voulaient préparer une surprise
Les supporters du CRB voulaient préparer quelque chose de grandiose pour le derby qui opposera leur équipe au frère ennemi, le Mouloudia d’Alger. Le changement de la programmation aura tout gâché pour les supporters des Rouge et Blanc, qui ont été surpris, comme tout le monde d’ailleurs, par le maintien du derby pour demain, alors qu’il était reporté une première fois pour le 30 du mois en cours pour permettre aux gars de Laâquiba de disputer leur premier match de la Coupe arabe. Finalement, le voyage aux îles Comores a été annulé, et le derby CRB-MCA a été maintenu à sa date initiale.

Levée de sanction pour Hemiti, M. Benaldjia et Messaoudi
La sanction infligée aux trois joueurs, à savoir Hemiti, Mehdi Benaldjia et Messaoudi, a été levée par la direction du club en concertation avec le staff technique. On a appris que les trois éléments, qui devaient être traduits devant le conseil de discipline, ont écopé d’une amende financière chacun et un dernier avertissement. Les trois joueurs devaient, donc, de ce fait réintégrer le groupe le plus normalement du monde et sont concernés par le match de demain contre le MCA. La direction du club a décidé de passer l’éponge et penser plutôt à l’intérêt du club, qui a besoin des services de ces trois joueurs dans ces moments difficiles. Pour rappel, Hemiti, M. Benaldjia et Messaoudi ont été renvoyés tous les trois de l’entraînement, la veille du déplacement à Constantine et écartés de la liste des 18 pour manque de sérieux à l’entraînement.

Il sont entraînés, hier
Les trois joueurs sanctionnés, Hemiti, M. Benaldjia et Messaoudi ont réintégré le groupe, hier, à l’occasion de la reprise des entraînements effectuée hier dans l’institut des sports d’Aïn Benian. Les trois joueurs seront donc concernés par le derby de demain.

lebuteur

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*