Crédibilité et Transparence des élections de 2016en Union des Comores: l’Union européenne a octroyé un montant de 4.100.000 euros

Dans le cadre de la Convention de financement signée entre l’Union européenne etle Gouvernement, deux subventions ont été octroyées à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et au Centre Européen d’Appui Electoral (ECES) pour la mise en œuvre du « Projet d’Appui à la Crédibilité et Transparence des Elections de 2016 en Union des Comores » (PACTE II-Comores).

image

Le 20 octobre 2015 s’est tenue à Moroni la cérémonie de lancement du Projet PACTE II- Comores.

Ce financement provient du 11eFonds européen de développement (FED 2014-2020) pour l’Union des Comores, dont le montant total s’élève à 68 millions d’euros, et vient s’ajouter à l’enveloppe de 2.100.000 euros, octroyée en 2014 via l’Instrument Européen pour la Démocratie et les Droits Humains (IEDDH) pour l’appui au processus électoral de 2014/15.

A travers le FED et autres instruments, l’Union européenne soutient la mise en œuvre de la Stratégie de Croissance Accélérée et Développent Durable (SCA2D 2015-2019). Ce projet en particulier contribue à la consolidation de la paix et de la démocratie, premier objectif de l’axe 4 de la SCA2D pour le renforcement de la gouvernance politique et l’Etat de droit. PACTE-II apporte un appui à l’administration électorale permanente de l’Union des Comores (la CENI) pour l’organisation des prochaines élections du Président de l’Union et des Gouverneurs des îles autonomes. Ce projet a été élaboré sur la base des leçons apprises lors du dernier processus électoral et des recommandations des diverses missions d’observation électorales tant nationales qu’internationales.

Les principales activités de PACTE II-Comores sont :

1.L’appui technique, logistique et financier à la CENI et ses démembrements insulaires (CEII) ; 2.L’organisation de formations de haut niveau sur l’administration, la planification et le contentieux électoraux, ainsi que sur les opérations de vote et la gestion de conflits, destinées à la CENI et les autres acteurs du processus électoral ; 3.La conception et la diffusion de guides et de manuels électoraux ; 4.L’acquisition du matériel électoral répondant aux normes internationales ; 5.L’appui à la sensibilisation et à la communication.

Avec le projet PACTE II-Comores, l’Union européenne espère continuer à contribuer, en collaboration avec d’autres partenaires, à l’organisation d’élections libres, transparentes et apaisées en Union des Comores, par la professionnalisation et la pérennisation de l’administration électorale comorienne.

Selon l’Ambassadrice Marjaana Sall, Chef de la Délégation de l’Union européenne :

— « Nous travaillons en étroite collaboration avec les institutions comoriennes afin de parvenir à la consolidation démocratique du pays. La réussite de ces élections sera la réaffirmation de la capacité citoyenne du peuple comorien et de la confiance dans les institutions légitimes. Cette réussite se décline en trois mots : Liberté, transparence et paix. »Selon le Ministre de l’Intérieur, de l’Information, de la Décentralisation, chargé des Relations avec les Institutions, Porte-parole du Gouvernement, Monsieur Houmed M’saidie : « je salue la constance de l’appui de l’Union européenne qui a soutenu tous les scrutins électoraux depuis 2001 dans notre pays et qui franchit aujourd’hui une échelle supplémentaire en appuyant le renforcement et la durabilité des structures en charge des Elections ».

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*