CRIMINALITÉ : un multirécidiviste violeur d’enfants reprend du service

C’est à Anjouan où un multirécidiviste violeur de fillette repasse à l’action trois jour après être sorti de prison. Il échappe de peu à un lynchage à la Branda.

Les faits se sont déroulés hier. Nous sommes à Mutsamudu, le lundi1er juillet. Il est 6 h. Dans le quartier de Habomo, ce matin-là, une fillette quitte la maison parentale. Elle doit se rendre, seule, au shioni, (école coranique) à la médina de la capitale d’Anjouan.

Une fois dans les entrailles de la vielle ville, dans le quartier Gandileju la petite remarque qu’elle est suivie : Un homme qui lui courait après la rattrape aussitôt et l’imobilse la face contre un mur. Il s’agit d’un violeur multirécidiviste notoire. On le surnomme « Renge »,[Rengué] (couleur) célèbre pour ses multiples agressions sexuelles sur mineures.
Dans les venelles de la médina, à cette heure-là, les passants se font rares. Le prédateur décide donc de se jeter sur sa victime pour commettre l’irréparable. À cet instant précis, surgit une femme qui tombe sur cette scène d’horreur. Trop épouvantée. Craignant le bourreaux, elle ne s’en approche pas. Mais elle a le réflexe de crier à l’aide. On a aussitôt accourut ; l’agresseur est saisi tout de suite.

On l’amnène à Habomo, le quartier de sa victime, où il a manqué de peu à la vindicte populaire. La gendarmerie y est venue le prendre pour le relâcher prochainement sans doute.

Dhoulkarnaine. Youssouf

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*