Crise footballistique: Des responsables arrêtés par la gendarmerie 

Le football comorien est dans la tourmente après des soupçons de matches truqués. Dans le cadre de l’enquête des matches truqués les gendarmes ont procédé à plusieurs arrestations. Pour rappel ce sont les scores qui ont alerté tout le monde, C’est du jamais vues dans le football ,Volcan Club a étrillé Elan Club 21-0 pendant que son dauphin US Zilimadju cartonnait JACM 18-1.

La gendarmerie a fermé les bureaux de la FFC et de la ligue. Plusieurs responsables de clubs D1 ont été placés en garde à vue et l’enquête continue pour faire la lumière sur cette histoire. 

 Interpellé par ces résultats qui traduisent d’évidentes manipulations, le ministère des Sports a annoncé jeudi la suspension « jusqu’à nouvel ordre avec effets immédiats du Bureau exécutif de la Fédération et de toutes les activités dont il a la charge » en raison de « nombreuses irrégularités et comportements malsains et antisportifs. »

L’inspecteur à la jeunesse au sport, Abdallah Mzé M’sa alias est Mazo est suspendu de ses fonctions pour faux et usage de faux. Il est aussi impliqué dans plusieurs détournements de fonds. 

1 commentaire sur Crise footballistique: Des responsables arrêtés par la gendarmerie 

  1. bonjour à tous
    L’initiative du Ministre et de la justice de procéder à des gardes à vues pour les responsables indignes du foot comorien doit être saluée car la corruption c’est un poison qui devait être éradiqué dans tout le pays.Mais je crois savoir que ce n’est pas seulement que dans le football où la corruption règne en maitre.Les détournements de deniers publics de ceux qui étaient dans les hautes responsabilités par exemple,où en est-t-on?
    La lumière devait se faire partout si vraiment on veut guérir le pays.La pauvre fédération de foot,c’est une goute d’eau par rapport à ceux qui ont détourné les milliards de la poste,la MAMWE pour ne citer que ces deux.Il parait que pour ce qui concerne ces derniers,certains sont actuellement tranquilles à l’étranger sans le moindre risque d’inquiétude.Il faut peut être assainir tout le système.Espérons que c’est un début pour une solution effective,durable.Mais le copinage et la camaraderie tuent l’élan de développement que pourrait prétendre les Comores.
    Pourquoi dans les pays développés comme la France un Préfet,Ministre,Maire,Député,Président de département,Président de région et même un ex-Président de la république est sévèrement puni par la loi s’il a failli à sa mission? Pourquoi il peut même faire de la prison et des gosses amendes ou les deux si sa responsabilité est établie et/ou prouvée dans une affaire de détournement de fonds public? Et Comment est-ce que chez nous aux Comores c’est l’impunité totale,pire le fautif ou le responsable d’un désastre financier au détriment du pays peut être protégé et dans certains cas il peut être promu à des hautes fonctions?
    Vous aurez compris pourquoi je pose ces questions car dans un pays comme la France qui est riche, j’aurais tendance à dire que punir quelqu’un qui a détourné 1000 euros par exemple c’est ridicule,mais on oublie et on ne se rend pas compte que si les pays riches laissent aller ces genres de pratique,ils deviendraient très pauvres que les Comores.Grosso modo,la fermeté que veut montrer le gouvernement comorien envers les instances du foot doit s’élargir sur l’ensemble des autres si on veut que les choses changent un jour…….
    Il ne faut pas tout de même désespérer,notre cher pays va se relever in sha ALLAH

Répondre à ahmed Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*