Cyclone Kenneth : Les dommages sur les équipements sont estimés à 1 milliard 300 million KMF

M. Archimede Ahamada M’sa, Directeur Général de Comores Télécom, a répondu aux médias

Le Directeur Général de Comores Telecom entouré de son staff, a tenu une conférence de presse ce matin au siège de la société.

L’objectif était de clarifier la situation de Comores Telecom suite aux informations la concernant publiées par HaYba FM et d’autres médias.

M. Archimede a d’abord fait le bilan des dégâts du cyclone KENNETH. Les dommages sur les équipements sont estimés à 1 milliard 300 million KMF. De nombreux sites ont été sévèrement touchés. Les techniciens s’appliquent à les remettre en état. 42 sites touchés ont déjà été réparés.

M. Archimede a rappelé que les problèmes d’organisation de Comores Telecom ne datent pas d’aujourd’hui.
Il a affirmé haut et fort que Comores Telecom n’est pas en faillite. Le litige avec la Sonelec n’a rien d’extraordinaire entre deux sociétés qui échangent des services. Trop de factures impayées n’est pas signe de faillite.

À propos de la suppression des réunions du conseil de direction, il a déclaré qu’une réunion de conseillers techniques n’est utile que si ces derniers ont quelque chose à dire. Or de son expérience, les conseillers techniques n’avaient souvent rien à dire pour résoudre les problèmes ou faire évoluer la société.
On notera ici que le Directeur général, assimile ici, les directeurs de département à des conseillers techniques. Directeurs ou Conseillers, M. Archimede proclame leur incompétence.
De nombreux cadres techniques supérieurs, découragés, ont quitté l’entreprise. Parmi ceux qui restent, beaucoup pointent le matin et partent n’ayant rien à faire.

De la revendication des salariés et de la crise de confiance à son encontre, allant jusqu’à la demande de sa démission, il a indiqué que ça aurait été un miracle si dans une société de plus de 2300 salariés il n’y avait pas quelques uns qui souhaitaient son renvoi. Certains n’ont pas attendu 2 semaines après sa nomination, pour lui mettre des bâtons dans les roues.

Pour le retard du paiement des salaires du mois d’avril, c’est la faute à Kenneth car il fallait refaire les états en tenant compte du prélèvement exceptionnel de 10% décidé par le chef de l’état.

Le problème de la Mutuelle de Santé est quand à lui dû à une nécessité de contrôle suite au constat d’un montant trop élevé du remboursement des pharmacies. Des achats de médicaments souvent sans rapport avec les prescriptions des médecins. Alors ils ont décidé de stopper net, le temps d’un contrôle et d’un réajustement.

À la question sur les bips que reçoivent les Comoriens en France avec des numéros CT, il a déclaré qu’il s’agit d’une fraude SIMbox (depuis quelque temps, des Comoriens vivant en France, sont bipés par des numéros comoriens de Comores Telecom. Quand ils rappellent, on décroché mais personne ne parle. Il s’agit d’une arnaque. Naturellement ils doivent payer l’appel).
Le Directeur a indiqué que CT coopère avec ses partenaires en France pour identifier les fraudeurs.

Hayba Fm

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*