Dalila Djaffar est décédée à l’hôpital pour négligence

​Après les derniers événements avec la mort de Marie Denis à El-maarouf, cette fois, c’est à l’hôpital de Domoni à Anjouan  que le malheur a encore frappé. Une femme et mère de trois enfants a succombé à l’hôpital pour cause de négligence du personnel. 

Les circonstances rappellent étrangement l’affaire d’El-maarouf. Souffrant de l’asthme, Dalila Djaffar Abbas a rejoint son créateur  et la faute reviendrait apparemment aux agents de l’hôpital.

En effet, sa famille accuse ces derniers d’avoir déserté les lieux alors que défunte souffrait d’une crise survenue après une cérémonie de tari. Un premier médecin ayant conseillé la famille à la placer sous  respiration artificielle, le choc était total lorsqu’elle se rend compte que celui qui devait administrer l’oxygène a tout simplement jugé utile de rentrer chez lui à Bambao Mtsanga. Pendant ce temps-là encore, l’agent détenant les clés de la chambre où se trouvait l’oxygène.

A.Athoumani, Comores infos 

2 commentaires sur Dalila Djaffar est décédée à l’hôpital pour négligence

  1. C’est triste d’en arriver là, mais je pense que cette leçon donnée par le peuple contre le palais de justice de Mutsamudu n’est pas bien comprise. Toujours est-il que la population doit continuer ainsi contre les hôpitaux des Comores? On a beau entendu, vu des choses inhumaines passées dans ces centres médicaux mais aucune mesure sérieuse prise par nos autorités. Hé, hé, hé, un jour viendra !

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*