En ce moment

Daoud Halifa confirme que le détenu mort a été  » tabassé et laissé sans assistance médicale « 

Le procureur de la république refuse les informations partagées sur les réseaux sociaux concernant la mort brusque d’un gendarme qui était détenu à la maison d’arrêt de Moroni. Selon lui, il est mort naturellement puisque il ne présentait pas des blessures sur son corps. L’homme d’affaires Daoud confirme qu’il a été bien tabassé le 15 novembre par les forces de l’ordre: « Le gendarme décédé a été bien tabassé et laisser sans assistance médicale, mort s’en est donc suivi.

Ce que le procureur décrit comme dermatologie s’apparente à des hématomes conséquents aux coups donnés.
Un embaras supplémentaire pour le gouvernement  » Daoud Halifa sur Facebook

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*