Daoud Halifa n’a pas apprécié que Mkazi sa ville ait interdit une réunion du CPAN

CPAN interdite de réunion.

L’interdiction qui a frappée le CPAN hier a Mkazi suggère que cette grande ville est devenue un petit hameau reculé, cette ville a toujours accueillie les grandes manifestations nationales ̂, grâce à l’accueil des habitants et à ses capacités d’accueil en espace. 

Cette ville doit demeurer toujours un lieu d’aceuil quelque soient les humeurs des uns et des autres .

Mon intervention ne doit pas être interprétée comme pro ou anti assises , je n’ai franchement pas d’avis arrêté sur cette question, j’estime être légitime à donner un point de vue sur la conduite de ma ville natale .

Je demande à tous les jeunes de Mkazi de toujours garder à l’esprit que nous sommes une grande ville , la deuxième de la grande Comore,  à ce titre nous devons rester une ville à plusieurs 《 chemins 》en toutes circonstances.
Daoud Halifa

4 commentaires sur Daoud Halifa n’a pas apprécié que Mkazi sa ville ait interdit une réunion du CPAN

  1. Déjà,vous devez comprendre que les gens de mkazi n’ont pas demandé votre avis par rapport à leur réaction.
    En plus, vous devez comprendre qu’il faut être sur place pour comprendre ce qui se passe(si les gens de Mkazi ont réagi de la sorte parce qu’ils ont surement leurs raisons).

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*