Délégation française aux Comores: Azali souligne la souveraineté de l’Etat

Une délégation française a été reçue vendredi 17 février par le chef de l’Etat comorien Azali Assoumani au palais présidentiel. A l’ordre du jour, les différents dossiers et projets entre la France et les Comores. Cette visite s’inscrit dans le prolongement de celle du président Azali à Paris en octobre dernier.

Annoncée à l’origine à quatorze personnes, la délégation française a été réduite par les autorités comoriennes à seulement deux : Jean-Jack Queyranne, un émissaire spécial du président Hollande, et Luc Hallade l’ancien ambassadeur de France aux Comores aujourd’hui délégué à la coopération dans la zone océan Indien, seul représentant de la région, les préfets de La Réunion et de Mayotte ayant été écartés.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

La question de Mayotte – litige territorial entre la France et les Comores – a cependant bien été évoquée, un entretien d’Etat à Etat, a précisé le ministre des Affaires étrangères. Le projet de construction d’un pôle mère-enfant financé par l’Agence française de développement qui n’attendait que de démarrer, avait été revu par le président Azali qui souhaite l’inclure dans un projet global de reconstruction de l’hôpital. Hors de question, arguait il y a trois mois l’ambassadeur de France aux Comores.

A sa sortie du palais présidentiel, Jean-Jack Queyranne a admis que la France n’était pas fermée à la discussion sur ce projet. Un pays ami et bailleur de fonds mais auquel Azali Assoumani n’hésite pas à imposer sa vision.

RFI

3 commentaires sur Délégation française aux Comores: Azali souligne la souveraineté de l’Etat

  1. « La colonisation est crime contre l’humanité » disait un futur président de la République. On verra ce qu’il adviendra.
    Tout est dans cette déclaration.
    Kari

    • Bien-sur que j’ adere à cette phrase de Emmanuel Macron , et avec le recul ce colon reconnait son crime . Il a donc évoluer . Mais sur nos iles La Grande Comore se prétends être la Métropole des autres donc ils veulent au dessous des autres .
      Malgré la scissure de Mayotte ne voulant pas partager un destin commun avec vous au vu de vos brimades , vous n’ avez et ne tirerons jamais vos erreurs du passé . Donc nous préférons être (coloniser ) pr vous faire plaisir , j’ insiste sur ce verbe » Coloniser  » d’ autres que par mon propre soi-disant frère qui est de mauvais foi , verreux et remplis d’ hypocrisie .
      Je ne peux comprendre qu’ il me dit que je suis colonisé alors que la plupart fuit chez eux
      au détriment de leur vie pour rejoindre le colonisé .
      Soyons Franc car vous ne savez pas ce que vs voulez .
      IL faut plutôt oeuvrer pour jouer ensemble , nous distraire , échanger sur des compétitions culturels , sportives et autres mais pas quitter le terrain de CJOI parce que les Mahorais participent. ne vous cacher derrière une charte non respecter pour vous justifier de votre retrait . De l’ hypocrisie rien d’ autre encore que de l’ hypocrisie , la charte n’ est le Coran ni la Bible par conséquent inéchangeable.

  2. Le président AZALI est un sage , un rassembleur ,il peut bien parvenir à une solution de bonne entente entre les 4 iles de l’ archipel sans pour autant faire descendre ses frères Mahorais dans cet Etat miséreux de l’union des Comores pour les mettre dans la précarité. Il sait aussi que cet question ne pourra pas se résoudre sans les bon vouloir des Mahorais . La leçon que les Grands Comoriens peuvent tirer du BREXIT : la sortie de la Grande Bretagne dans l’ union Européenne , les 27 Etats de l’ Union Européenne n’ ont pas pu empêcher sa sortie , car c’ est le droit du peuple concerné qui prime et qui est au dessus de tous les autres droits . La stupidité de nos soi-disant frères , ce qu’ ils croient sincèrement qu’ ils peuvent décider à notre place de notre appartenance avec qui que ce soit ? . J’ose espérer qu’un jour la mentalité de certain évoluera , il en ait grand temps , après presque un demi siècle ( 42 ans).
    Donc pour calmer la véracité de certains Comoriens , la diplomatie Comorienne s’est fendu de cette communiqué que tous les Comoriens aiment entendre  » la question de la souveraineté Comorienne donc de Mayotte a été évoqué lors des discutions . Bien-sur que c’ est de la politique politicienne , mais tant que cela fera plaisir à certains Dinosaures et au comité mahorais Comoriens , pourquoi pas ne pas leur faire plaisir .
    MOISSI CHANGUÉ BÉ NGARIDZO OU RÉGUÉYA pour nous humilier , courage courage , il faut toujours croire à vos rêves  » YOU CAN ALWAYS DREAM  » nos frères de sang .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*