Des directeurs généraux des sociétés d’État toucheraient plus de 2 millions de salaire mensuel

Les directeurs généraux des sociétés d’État auraient pris la mauvaise habitude d’augmenter sensiblement leurs salaires au détriment du décret présidentiel portant sur les rémunérations de ces derniers. En principe, un directeur ne devait pas dépasser 550 000 fc de salaire mensuel or, dans les faits, certains dépassent largement cette somme. Des agents simples toucheraient également des sommes astronomiques de l’ordre de 800 000 fc.

Dans une réunion des directeurs généraux tenue à l’hôtel Itsandra, le chef de l’État Azali Assoumani a tenu à recadrer les directeurs. «  Désormais, au moment où  je parle, vous pouvez considérer comme étant un décret, que le directeur qui touchera plus que ce qu’il est en droit, ira en prison. Vous ne pouvez pas agir dans l’impunité en augmentant vos salaires dès vos prises de fonction. Vos émoluments mensuels sont fixés et personne ne doit passer outre » a-t-il dit.

A.Athoumane

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*