Des élections partielles à Ndzouani à cause de 13 bureaux sur 723 avant le 15 mai

wpid-fb_img_1462040464381-1.jpg

Des Procès-verbaux et listes d’émargement disparus, 254 au lieu de 267 dans le double scrutin. Ainsi, la Cour Constitutionnelle exige la reprise des élections dans certains bureaux de vote dans l’île de Ndzouani. Ces élections partielles sont-elles prévues dans le code électoral comorien? Et si durant lesdites partielles, on assiste à nouveau à un pareil scénario, que prévoit notre code?

image

A rappeler que la Cour Constitutionnelle était incomplète lors de la proclamation des resultats définitifs d’aujourd’hui. Trois conseillers à la Cour sont absents . Au lieu de 8, ils sont au nombre de 5 qui sont en train de proclamer les résultats.  A savoir que les conseillers qui manquaient sont Ben Allaoui, Malide et Antoy Ben Ali Kamalidin. Pourquoi?

Mohamed Saïd Fadhul et Hassane Hamadi viennent d’être définitivement elus gouverneurs des îles autonomes de Mwali et de Ngazidja.

Nazir Nazi

1 commentaire sur Des élections partielles à Ndzouani à cause de 13 bureaux sur 723 avant le 15 mai

  1. C’est avec une grande déception que nous avons appris la proclamation des résultats présidentielles.La cour a rendu son verdict,on va le réspcter. Toutefois,lors du deuxième tous, les Comoriens se sont en majorités exprimés en faveur de colonel Azali(confirmation CENI).Pour la prèmière fois dans l’histoire des éléctions aux Comores,un troisiéme tour sera organisé.Si les mêmes bétises se repetent, allons nous encore nous diriger vers un quatriéme tour et ainsi de suite.Dans ce cas il faudra peut être faire le « plouf plouf »comme elle a dit ma fille de 7ans.
    Pensez à Dieu.
    VIVE LES COMORES

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*