Des entrepreneurs réunionnais en prospection aux Comores

 

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

DEVELOPPEMENT DURABLE. Une quinzaine de chefs d’entreprises du Club Export Réunion séjournent depuis hier à Moroni dans le cadre de la 2e édition des rencontres économiques entre les deux îles.

Ces rencontres sont organisées en partenariat avec l’Union des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture (UCCIA). Elles dureront trois jours et sont financièrement soutenues par la Région et l’Europe. Ce sont principalement des représentants d’entreprises spécialisées dans le BTP, dans l’énergie et dans le traitement des eaux qui ont pris l’avion hier matin depuis Gillot. Jusqu’à demain, acteurs économiques de la Réunion et des Comores seront donc réunis avec les membres de l’UCCIA, des bailleurs de fonds, des associations patronales ainsi que des ministres du nouveau gouvernement comorien pour réfléchir à une stratégie de développement économique à mettre en place. Conférences, ateliers et visites sur le terrain seront au menu de ces deuxièmes rencontres économiques qui s’inscrivent dans le prolongement de celles de 2013. Et qui devront permettre de fortifier les liens économiques encore peu développés entre les Comores et La Réunion.
Les objectifs fixés par la mission du Club Export : cerner les secteurs porteurs et les opportunités d’affaires au niveau de l’agriculture, de la pêche, de l’énergie et du tourisme; Positionner de manière visible les entreprises réunionnaises sur le marché comorien car ces dernières peuvent aujourd’hui se compter sur les doigts d’une main et développer la coopération économique étant donné que les volumes d’échanges commerciaux entre les deux îles pourtant géographiquement proches l’une de l’autre (moins de deux heures en avion) restent limités.

 

« Tout est à faire dans l’archipel »
Comme le souligne un chef d’entreprise de La Réunion, « il y a du potentiel notamment dans des domaines comme le traitement des eaux ou encore l’énergie. L’énergie est incontestablement le secteur qui a besoin d’offre et d’expertise. Un secteur qui est au cœur de la thématique du développement durable de ces rencontres bilatérales ». A noter aussi que la stratégie de l’Union des Comores s’oriente vers la recherche de solutions innovantes tant dans la construction du bâti que dans l’intégration de mesures respectueuses de l’environnement.
Avec une offre diversifiée et de qualité aux normes européennes et adaptées au milieu tropical, La Réunion se positionne comme un partenaire privilégié en matière d’énergie solaire thermique et photovoltaïque, en matière aussi de solutions d’électrification pour les entreprises et les administrations et de solutions innovantes dans le domaine du BTP et de la géothermie.
Les acteurs économiques sont unanimes sur un point : « tout est à faire » dans cette île qui compte une population jeune et nombreuse, qui dispose par ailleurs d’immenses ressources pétrolières et gazières découvertes au large des côtes de l’archipel et dont le dynamisme est prometteur dans le secteur agricole (ylang-ylang, girofle, vanille…). Rappelons que depuis sa création en 1998, le Club Export Réunion ne cesse d’organiser des missions de prospection collectives dans les îles et pays de l’océan Indien (Madagascar, Maurice, Mozambique, Afrique du Sud, Seychelles, Comores… afin de favoriser et de développer l’ouverture des entreprises réunionnaises sur ces marchés extérieurs environnants.

 

Yves Mont-Rouge

Clicanoo.re

1 commentaire sur Des entrepreneurs réunionnais en prospection aux Comores

  1. mes comores à moi, attendez j’arrive…..nous sommes en train de préparer la Révolution……nous savons qu’il y aura des morts….mais au moins les comoriens survivants auront des comores propsères,…..et rassurez-vous chers concitoyens…..sans une Révolution, notre peuple ne connaîtra jamais un changement de mentalité………..
    Pour le voyage du président à paris, c’est vrai il y a beaucoup de comoriens en france, mais tant qu’un président comorien n’ose dégainer une invitation par un président français pour protester sa façon de faire avec les comoriens…..mais là, il nous faut un vrai homme…..

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*