Des étudiants comoriens humiliés par le président Azali

Arrivée à Madagascar ce vendredi 25 novembre pour assister au 16e sommet de la francophonie, le président Azali a humilié les étudiants comoriens qui étaient à l’aéroport d’ Ivato pour l’accueillir.  Azali n’a même pas pris le temps de saluer les étudiants, il les a tout simplement ignoré comme le rapporte plusieurs étudiants. L’arrogance du président Azali commence à agacer tout le monde.

Témoignages :azali-madaazali-mada2azali-mada4azali-mada5

 

A lire aussi : Azali, toujours plus arrogant et solitaire même pendant le sommet de la francophonie

7 commentaires sur Des étudiants comoriens humiliés par le président Azali

  1. La jeunesse dans un Pays, c’est sacrée car c’est l’avenir, c’est l’espoir et c’est la colonne vertébrale de tout un peuple. Vous monsieur qui défendez le président, quelque soit les circonstances ou le contexte dans lequel on se trouve, un chef d’Etat à l’étranger, après avoir été accueilli par son homologue, va à la rencontre de des ses ressortissants et c’est protocolaire. Soyons convaincu que nos politiques n’ont l’habitude d’aller vers les comoriens que s’il y a des votes. N’oublions pas que récemment l’article 3 de la CEDH a été violé par le peuple français de Mayotte en traitant les ressortissants comoriens de manière inhumaine, dégradante, cruelle…Qu’a fait l’Etat comorien Qui aurait invoqué son droit de revendication internationale auprès de la cour européenne de droit de l’homme et auprès de la C.I.J pour réparation de préjudice subi. Quelque soit leur situation sur le territoire, ils ont droit au respect de leur dignité…C’est donc pour vous dire que les politiques comoriens jusqu’à preuve de contraire, s’en foutent catégoriquement.Ils sont toujours arrogants, hautains en considérant cette manière d’être qui est la leur est représentative par rapport à une haute responsabilité politique. A Mada, ce geste a prêté l’attention du Président malgache sur un tel comportement inapproprié de la part de son homologue comorien. Ceci se traduit par l’amateurisme. salim

  2. NOUS LE SAVONS BIEN QU’IL N’EST PAS VENU RECTIFIER SES FAUTES. IL EST JUSTE LA POUR LA FORTUNE. COMMENT COMPRENDRE QU’UN PRESIDENT AU BOUT DE QUELQUES MOIS A FAIT PLUS DE LA MOITIE DE VOYAGES DU FEU PRESIDENT MOHAMED TAKI? CE N’EST PAS NOUVEAU SI LE MR IMAM NE COMPTE PERSONNE. C’EST UNE SECONDE NATURE QUANT A LUI. DONC NOUS VOUS FATIGUEZ PAS.

  3. Bonjour, c’est déplorable, voire même triste que l’avenir de demain (les étudiants) n’est pas considéré. Mais, je crois qu’il faut faire le distingo entre le travail des représentants diplomatiques au chef duquel l’ambassadeur de Comores à Mada qui devrait savoir qu’il y aurait un accueil étudiant donc l’intégrer dans l’agenda du président pour qu’il puisse en tenir compte et le président qui lui suit texto ce que le protocole a préétabli. Je ne suis pas ici entrain de jouer l’avocat de qui que ce soit. Seulement je pense qu’un président respecte un service protocolaire prédéfini avant son arrivé.

    • Il faudrait,à mon sens, que le geste inapproprié, disproportionné irresponsable de la part du chef de l’Etat serve de leçons à tout et à toute citoyen et citoyenne comorien(comorienne).Mais ce qui est archi-regrettable mes chers compatriotes, nous les jeunes, les moyens jeunes, sommes tous impliqués et embrigadés dans leur système politique archaïque des années postcoloniales alors que le temps de sursaut a sonné, nous devons nous démarquer de tel comportement dinosordique pour associer notre pays à la modernisation, en l’occurrence, le développement économique, social, culturel…par le biais d’instauration des grandes réformes soutenues et avancées pour sortir notre cher pays de l’ornière. EN 1998,le Président Taki, paix à son âme, invité par son homologue malgache à prendre part à la fête de l’indépendance,s’est accordé le temps de venir nous serrer la main à l’aéroport d’Ivato et par la suite,il a accepté nous rencontrer à son hôtel hulton de Tana(nous les étudiants de l’époque).Ne croyez pas que tout le monde est bon patriotique. Un patriotique c’est celui qui a l’amour des siens. Notre cher pays manque encore de ça helas! C’est ainsi que le parti MDA que j’ai l’honneur de diriger propose la métamorphose, un changement qui ne laissera aucune empreinte du passé en vue de redresser notre pays.salim

  4. ne nous laisse pas manipuler par d’autre il faut voir bien les choses. Madagascar à ete menacé par les terrorisme durant les séjours d’ex chefs d’état à Mada donc la sécurité est élevé au niveau 5/5 et encore c’est les autorités malgache qui organisent l’accueil et le protocole de l’aéroport pas les ambassadeur.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*