Des funérailles solennelles pour Ali Mohamed Youssouf, Azali a dirigé la swalat

Dans la journée du 8 novembre 2017, la ville de Ntsudjini a été en ébullition à l’occasion des funérailles du regretté Ali Mohamed Youssouf, décédé le 6 novembre à Marseille et rapatrié aux Comores le 8 novembre pour les enterrements.

 
Le Comité d’accueil, mis pour l’occasion par la Région d’Itsandra et la ville de Ntsudjini, dirigé par Mbaé Toimimou, Directeur Général des Elections  et natif de la localité, se trouvait débordé  en réalité  pour placer confortablement le gratin d’autorités, de religieux, de grands notables, de cadres et d’amis qui ont fait le déplacement pour la circonstance.
Les funérailles solennelles qui ont eu lieu à midi au sein de la Grande Mosquée de Ntsudjini,  ont connu la présence du Président de l’Union des Comores, le Vice Président en charge de l’énergie, le Gouverneur de l’Ile de Ngazidja, d’autres ministres et ancien ministres, le grand Mufti, le grand Cadi, le président de la Cour sûpreme, des membres de la Cour Constitutionnelle, des membres de la CENI,  entre autres hautes autorités et  représentants d’institutions. Le Président de l’Union M. Azali Assoumani  a dirigé la swalat Dhuhr, après la prière  funèbre du défunt.
Le moment était plein d’émotions avec la présence des fils et petits fils du regretté, dont certains ont accompagné le corps de la France vers les Comores.

L’allocution faite par le notable de la localité, a démontré les vertus exemplaires de Monsieur le Député comme tout le monde l’appelle  affectueusement et cela après deux mandats législatifs successifs pour la Région d’Itsandra Hamanvu. Son mandat à la Cour Constitutionnelle en qualité de Membre désigné par l’Assemblée Fédérale et sa qualité de Membre de la CENI, proposé par le Gouvernorat de Ngazidja depuis 2014 jusqu’à terme, sont les dernières missions qui lui sont dévolues par l’Etat Comorien, lesquelles il les a rempli avec équité et patriotisme.

Ali Mohamed était un Ingénieur agronome de formation, « Hatub » honoraire et Grand « Murid » de la confrerie « Shadhuli « .
Que son âme repose en paix ; que les portes du Paradis lui soient ouvertes ; Amine

Ceni Comores 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*