En ce moment

Des jeunes interdisent Azali Assoumani de repasser à Iconi sans que le tueur de Gazon ne soit pas jugé

Azali Assoumani est passé ce vendredi dans la capitale de la région de Bambao, Iconi Djabal. Cela n’a pas plu aux jeunes de cette ville. Ils lancent une alerte et interdisent le chef de l’état de ne pas aller cracher sur leur tombe :  » Sans qu’une vraie enquête sur la mort de notre frère Gazon ne soit pas ouverte et que le ou les tueurs soient jugés, nous ne voulons pas que Azali vient à Iconi. Il est passé aujourd’hui mais ça ne doit pas se reproduire. Je vous rassure que nous sommes prêts et n’avons pas peur des armes. Nous invitons ses alliés d’Iconi de lui prévenir. Nous n’avons pas oublié notre frère « , Youssouf.

Pour mémoire, Gazon est assassiné par la gendarmerie le 9 décembre 2018 dans sa ville natale.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*