Des mesures pur encore assainir la fonction publique

​Le conseil des ministres d’hier a permis de toucher plusieurs secteurs liés au développement du pays. L’un d’eux n’est autre que la baisse de la masse salariale puisque le pays se trouve sous la pression du Fmi. Le ministre de l’Intérieur et porte-parole du gouvernement Mohamed Daoud explique que « le ministre d’État Fahmi  Said Ibrahim a proposé des mesures pour nettoyer la fonction publique. Cette initiative est soutenue par le ministre de l’économie Djaffar Ahmed said qui prône un contrôle physique et rigoureux dans tous les ministères afin de récence le nombre exact de travailleurs. Ce processus permettra d’en finir avec les fonctionnaires fantômes». 

Il faut dire qu’en effet, plusieurs fonctionnaires morts ou expatriés continuent de percevoir des salaires qui ne leur sont pas dus. Pour rappel, le Fmi et le gouvernement Comorien sont convenus d’un programme de référence de six mois afin de diminuer la masse salariale et de maximiser les recettes fiscales.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*