Des militaires comoriens accusés de violer des filles chaque semaine

C’est une accusation très grave. Un haut responsable de l’armée a brisé le silence au sein de l’armée. Plusieurs jeunes filles sont violées chaque semaine par des militaires.

C’est le journaliste de la Gazette des Comores, Toufely Maecha qui a rapporté les propos d’un haut responsable de l’état major de l’armée qui a déclaré, « pas une semaine ne passe avant que deux militaires, au moins, ne soient radiés ou punis pour vol ou viol ». C’est un scandale que la justice ne fasse rien. Les victimes ont peur de porter plainte… Les militaires renvoyés de l’armée ne sont pas jugés par le tribunal civil mais juste renvoyés et l’affaire reste là. Les victimes sont de plus en plus nombreux…

Peut-on continuer à fermer les yeux face aux violeurs de l’armée ?

2 commentaires sur Des militaires comoriens accusés de violer des filles chaque semaine

  1. Pourquoi les militaires sont dénoncés , alors que les hauts fonctionnaires , les ministres , les vices présidents et les présidents le font et pire encore font de la pédophilies . Sans oublier nos oulémas et les imames comoriens qui engrossent des jeunes de filles de 11 ans ? . Cela fait partis des nos us et coutumes , alors rien d’ étonnant dans ce pays ou la justice fait du clientélisme , cette justice de pédé et hautement corrompue .
    Un Etat en dérive, voilà ce que nous avons construit depuis 42 ans d’ indépendance .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*