Destruction de cases appartenant aux Comoriens à Koungou

Alors qu’on s’attendait à des opérations d’expulsions des comoriens (clandestins) à Bouéni dans le sud de l’ile, une action identique a été menée ce matin à Koungou.

Les habitants de la commune sont allés détruire plusieurs cases en tôle où résidaient des familles comoriennes en situation irrégulière ou pas.

Le motif reste le même pour toutes ces actions opérées maintenant dans les 4 coins de l’île : les Comoriens sont devenus indésirables dans les différents villages de l’île comorienne de Mayotte, notamment ceux qui vivent sur des terrains appartenant aux mahorais.

image

Sur place à Koungou, les habitants leur reproche d’être à l’origine des cambriolages, des dégradations et de l’immoralité qui règne dans la commune.

D’autres opérations d’expulsions sont prévues prochainement notamment à M’tsahara dans le nord de Mayotte.

Mayot’News

Rappel: Mayotte est une île comorienne sous administration française.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*