Détournement de 350 millions : L’ancien comptable de la Snpsf reconnaît les faits

Dans le cadre des enquêtes concernant les multiples détournements qui ont eu lieu à la  Société Nationale des Postes et des Services Financiers (Snpsf), le tour de l’ancien comptable Daoukou Rachid Salim est venu. Hier au tribunal de Moroni, la salle d’audience était noire de monde pour suivre ce procès célèbre.

À la question du juge se savoir si le prévenu reconnaît les fait qui lui sont reprochés, l’accusé répond «  je reconnais partiellement les faits de détournements » qui font l’objet de mon accusation. Ce cadre d’Ouellah Mitsamihouli est poursuivi pour le détournement de plus de 350 millions de francs Comoriens. À la surprise générale, ses avocats ont demandé le report du procès estimant qu’ils ont besoin de plus de temps. Ce que le juge a refusé en expliquant qu’ils ont largement eu le temps de se préparer.

Les avocats ayant déserté la salle d’audience, le juge a commis des avocats d’office pour représenter le prévenu. Toutefois, l’audience a fini par être reportée au 17 octobre pour permettre aux nouveaux avocats, de s’imprégner davantage du dossier. Pour reprendre les propos d’un citoyen lambda qui assistait au procès «  mon oncle a fait 10 ans en France sans sa famille et dans une souffrance de tous les jours pour gagner 10 millions, pourquoi ne pas faire un an pour 350 millions ? ».

A.Athoumane

1 commentaire sur Détournement de 350 millions : L’ancien comptable de la Snpsf reconnaît les faits

  1. Essayer de bien vous renseigner avant de donner des informations. Cela pourrait nuire la réputation et l’authenticité de vos informations. Daouk Rachid salim n’a jamais été un agent comptable à la SNPSF. l’ex-Agent comptable s’appelle Mzé Mohamed Elamine.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*