Détournement de fonds : détention provisoire des présumés coupables de l’agence de Comores Telecom de Mitsamihuli

L’affaire remonte en fin mars dernier mais la justice n’a été saisie du dossier que tout récemment avec le placement en détention provisoire des présumés coupables. Deux employés de l’agence de Comores Telecom de Mitsamihuli, un homme et une femme présumés coupables de détournement de vingt-sept millions, sont en détention provisoire pour les besoins de l’enquête depuis samedi.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Cette mesure de suspendre le droit d’aller et venir des deux agents a été décidée par le magistrat d’instruction chargé du dossier. C’est à l’issu d’un contrôle de routine que ce détournement a été décelé et la direction générale de la société a saisi la justice afin de demander une réparation du préjudice causé.

A en croire Me Fahmi Saïd Ibrahim, avocat de Comores Télécom, l’évaporation de cet argent a été détectée lors d’un contrôle au niveau des guichets. “Heureusement que la faille a été détectée tôt, sinon on aurait pu aboutir à des grosses somme comme le cas de la société nationale de poste et service financier (Snpsf)“, soutient l’avocat. Selon toujours lui, la famille de la femme poursuivie dans cette affaire se serait montrée prête à rembourser la totalité de la somme dont leur fille est supposée détournée.

Force est de constater l’ampleur que prend le phénomène de détournement de fonds dans les sociétés d’Etat. En juin 2011, la justice de Moroni a été saisie pour un scandale financier perpétré à la Snpsf avec un préjudice estimé à plus de 560 millions. Il s’agissait de deux affaires, le dossier de “détournement de 236, 477 million” par l’informaticien régional de la société et celui de “falsification des pièces comptables” avec un préjudice de 304, 965 millions, dont les prévenus sont les deux receveurs et la contrôleuse des comptes.

A l’heure actuelle, seule l’affaire de l’informaticien régional est passée en jugement. Le dossier de falsification des pièces comptable est toujours en attente de jugement pendant que les prévenues bénéficient d’une mise en liberté provisoire sous caution depuis le 27 août de l’année dernière.

Il y a eu aussi la fuite d’une importante somme d’argent à l’hôpital El Maaruf , le détournement des droits des visas à la police de l’air et de frontière (Paf), le vol d’une pièce détachée d’une valeur d’un million de nos francs perpétré à la centrale de Ma-mwe et d’émission de fausses factures et détournement de fonds dans la même société. Mais aussi, la justice a été saisie de l’affaire de surfacturation à Comores Telecom.
Mm

Suivez l’actualité aux Comores au quotidien et en continu avec Comores-infos.net

1 commentaire sur Détournement de fonds : détention provisoire des présumés coupables de l’agence de Comores Telecom de Mitsamihuli

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*