Deux Comoriens arrêtés au Sénégal pour trafic des appels internationaux

Deux comoriens ont été arrêtés au Sénégal dans un réseau de trafiquant des appels téléphoniques vers l’international comme le relate le site Sennews. Un réseau de trafiquants sur les appels internationaux a été démantelé hier. Avec l’aide de la Police , l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a mis fin aux activités frauduleuses de trois ressortissants étrangers qui étaient installés à Gueule Tapée, à Dakar.

image

Et c’est l’opérateur de téléphonie Expresso qui a subi le préjudice de plusieurs millions de francs CFA. Joint au téléphone par la RFM, le directeur général de l’ARTP donne les détails de cette affaire. « Depuis le mois de juin dernier, nous avons mis en place un système qui nous permet de déterminer les communications qui sont passées par des voix qui ne sont pas autorisées et qui entrent dans notre pays. A la suite des investigations que nous avons menées et grâce au nouveau matériel que nous avons acquis, nous avons localisé un certain nombre de communications au niveau de Gueule Tapée et Fann Hock. A la suite de cette découverte, nous avons saisi le commissariat de Police de la Médina qui nous a beaucoup appuyés. Nous avons pu mettre la main sur 264 SIM c’est-à-dire deux installations de 4 SIM-BOX. Ces équipements sont destinés à terminer du trafic des appels internationaux sur le territoire sénégalais. Nous avons fait arrêter 3 personnes : un Tchadien et deux Comoriens dont une femme. Selon les informations que nous avons reçues, le cerveau se trouverait en Egypte. Les investigations sont en cours. On va évaluer l’ampleur des dégâts parce qu’il s’agit d’un volume important de trafic international terminé sur le réseau Expresso », explique Abdou Karim Sall.

Leral / Sennews

1 commentaire sur Deux Comoriens arrêtés au Sénégal pour trafic des appels internationaux

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*