En ce moment

Deux enfants chassés par leur famille adoptive

Ils ont été adoptés et ils espéraient une meilleure vie à la capitale. Deux enfants ont été chassés de leur famille adoptive. Voici un témoignage qui fait froid dans le dos.

Maître Hassane Nourdine témoigne : INDIGNATION.

Je suis indigné à propos de ce que je viens de voir aujourd’hui à Ndzuwani. Ce matin, j’ai pris un bus de Mutsamudu vers Domoni. Arrivé à l’hydrocarbure de Mirontsy, le chauffeur du Bus a vu ces deux petits enfants, tous des garçons qui marchaient seuls avec ces sachets en plastiques utilisés comme sac de voyages. Le chauffeur s’arrêta pour savoir où aller ces enfants. Triste, ils nous sommes ont avoués qu’ils sont chassés par la famille qui les avaient adoptés à Mutsamudu. On les a chassés sans aucun sous(argent ) pour se payer le bus vers leur village( Koni Djodjo). Face à une telle situation, tout le monde s’est indigné qu’une famille sans coeur ose chasser des petits enfants sans se soucier de ce qui pourrait leur arriver en chemin.

Ce n’est pas facile de prendre l’engagement de s’occuper des enfants d’autrui et de les chasser du jour au lendemain. Si vous n’arrivez pas à vous occuper de ces pauvres enfants, que les rameniez chez leurs parents au lieu d’agir avec telle barbarisme. Imaginez qu’ils se perdent , Qu’auriez-vous dire à leur famille ? Heureusement que le chauffeur est un homme de bon coeur les a emmener jusqu’au carrefour vers Koni. Je denonce de tels faits qui ne cessent de se répéter dans les grandes villes comme Mutsamudu, Ouani , Domoni etc…
Moina wa wantrou piya! Ousiyengue wamgnawe be waho atsoyengoi.

La Rédaction

5 commentaires sur Deux enfants chassés par leur famille adoptive

  1. Omar et Ayou, vous êtes pire que des bêtes, des porcs (au mieux ceux-ci les humains peuvent manger); les paroles que vous avez prononcé face à une telle situation, c’est débile ! pourquoi vous parlez de Mayotte ? et pourquoi Omar vous fustiger leurs parents ? De quel droit divin ou moral as tu pour prononcer des fatwa, tes salopris, idiots que vous êtes

  2. Leurs pères adoptives n’ avaient qu’ à réfléchir avant de les concevoir . C’est triste et touchant que ces enfants
    innocent qui ne demandent qu’ à vivre , grandir en harmonie et être protéger ,se retrouver livrer à eux même . Mais cela fait partis des US et coutumes des parents Comoriens irresponsables qui pondent des enfants sans se soucier comment les nourrir et les éduquer . Le mot » pondre » n’est pas vulgaire ,c’est la réalité et c’est que ces irresponsables viennent à Mayotte ,carrément nous  » chier » :des délinquants pour avoir des papiers Français alors qu’ aux années 1974 , ils pourchassaient le blancs avec leur fameux slogan  » M’COLO NALAWÉ ».
    Et maintenant ces sont eux mêmes se bousculent aux péril de leur vie pour aller rejoindre M’ COLO .

  3. Il s’agit des stigmates de la pauvreté qui règne au Comores et ils sont pas assez âgés pour chercher un refuge à Mayotte. De quoi à à pousser au comoriens de chanter qu’ils sont fiers de leur indépendance.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*