Deux naufragés comoriens secourus au large de Madagascar 

Deux comoriens ont été sauvé de la noyade à Madagascar comme le rapporte le quotion l’expressemada.com

Il s’en était  fallu de peu. Deux pêcheurs comoriens ont été secourus in extremis au Cap Saint André, sur les côtes de Besalampy, après avoir été emportés à la dérive pendant treize longs jours. Avant-hier, les deux hommes ont été laissés aux bons soins du consulat des Comores à Mahajanga, après avoir échappé à la mort.

Toujours selon le quotidien la mésaventure des deux Comoriens a commencé le 5 décembre, lorsqu’ils ont quitté l’archipel. Alors qu’ils étaient au large, une avarie du moteur est survenue. Leur embarcation a  de ce fait dérivé, au gré du vent et du courant. Le 18 décembre, l’embarcation a été repérée au Cap Saint André par des pêcheurs malgaches. Alors que l’un des naufragés, épuisé, affamé et déshydraté après un long calvaire en mer, pouvait à peine esquisser un geste, son compagnon d’infortune avait encore un peu de force pour se tenir débout et agiter la main pour appeler de l’aide.

Illustration
Illustration

Secourus de justesse, les deux Comoriens ont été accueillis dans un village de pêcheurs de Besalampy, où ils ont séjourné pendant près de trois semaines. Après avoir repris un peu de force, ils ont été conduits à leur consulat, qui s’est chargé de les rapatrier.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*