Devons nous payer l’échec de la présence française à Mayotte?

Opinion libre: La question mérite d’être mise en nue si l’on se réfère au protocole d’accord de coopération entre la France et les Comores censé régir les relations entre les deux pays , dans la mesure où certaines dispositions y afférentes constituent une reconnaissance de facto de la présence française dans l’île.

La raison est toute simple et peut être comprise par tous .Dès lors que le gouvernement Comorien admet que, la présence des Comoriens à Mayotte relève du délit et à ce titre expulsable, cet acte vaut assentiment.Si cet accord n’est pas accompagné d’un calendrier évolutif sur le devenir de Mayotte. Autant réfléchir, fût-ce les milliards promis , 150 millions d’euros dit-on . Une somme ventilée pour attirer l’appétit des dirigeants Comoriens, connus désireux.
L’accord prévoit la déportation vers les autres îles de quelques 5000 jeunes , que la France n’a pas su donné de l’avenir et qui sont tombés dans la délinquance , imaginez 5000 délinquants présents à Moroni avec les conséquences que cela entraînent, vols , viols, crimes de toutes sortes .
C’est pourquoi il faut combattre cet accord, qui n’est en réalité qu’une convention d’adhésion pour les Comores , puisque les principaux points sont imposés par la partie française.

Et que le déblocage des fonds ventilés est subordonné à la signature de cet accord.
Nous devrons refuser ces conditions soumises, car elles sapent notre souveraineté et notre honneur .Argent perdu rien est perdu , honneur perdu tout est perdu .
L’accord soumis ne doit pas être signé en l’état .

Daoud Halifa

6 commentaires sur Devons nous payer l’échec de la présence française à Mayotte?

  1. J’ai juste envie de dire que parler d’échec de la France n’est pas convenable. En revanche il est plutôt juste de parler d’échec de certains gouvernants comoriens qui continuent à croire aux mensonges éhontés de la France en tant que pays colonisateur de l’archipel des Comores.La situation qui prévaut dans les quatre îles est lamentable et inquiétante car jamais Mayotte ne se développera et non plus les autres îles ne se développeront si elles ne coupent pas le cordon ombilical avec l’ancienne puissance colonisatrice qui sera toujours omniprésente dans les affaires de deux côtés. Tant que les autres îles des Comores qui constituent l’Union des Comores seront dirigées par des crétins amnésiques et mendiants la France exercera toujours son influence négative sur ce pays. Mais le problème comment se débarrasser de cette influence négative de la France dans les autres îles alors qu’elle reste à Mayotte ? Les français m’ont appris il y a longtemps de cela que l’archipel des Comores est composé des quatre îles et aujourd’hui elle dit le contraire aux enfants vous ne trouvez pas qu’il y a un problème de taille dans cette histoire n’est ce pas ? Qui plus est, l’histoire, on peut être tenté de la réécrire mais le reste ne peut pas s’effacer comme ça. Par exemple la proximité, les liens familiaux… Plus haut j’ai parlé des mensonges éhontés car depuis longtemps la France nous parle de construire de maternité,d’hôpitaux etc… La plus grande délégation française qui est venue aux Comores pour parler des projets de santé cela remonte dans les années 90 avec Jacques Gaudefrin lors du 1er mandat de J. CHIRAC et presque trois décennies plus tard cette France continue à chanter la même chanson et les crétins gouvernants amnésiques comoriens continuent à signer des accords invisibles et à croire au père Noël. Comme c’est marrant que même les Imams croient au père Noël aux Comores.

  2. Notre pays est dirigé par des collabos.
    Ces derniers ne représentent pas notre pays et donc ses accords sont caducs.
    Un pays est représenté par des dirigeants honnêtes, Azali et ses sbires sont une trahison pour notre cause.
    À l’exemple du maréchal Pétain qui a acté la capitulation de la France durant deuxième guerre mondiale, Azali et le petit Amine méritent un procès pour haute trahison.
    Comme ce Maréchal qui est passé du héro à Zéro, ce que signe les traîtres n’engage que eux même mais pas notre nation.

  3. C’est une évidence , cette échec de la présence Française à Mayotte .
    Le seule problème ,le Comorien est synonyme d’ échec bien que tous ces Comoriens
    préfèrent mourir en mer pour rejoindre cet échec et de plus ,les femmes Comoriennes préfèrent milles fois
    accoucher au Coeur de l’ échec Française Mahoraise que de rester accoucher dans l’union des Comores prospères
    avec des grandes réussites dans tous les domaines , santé , éducation, réseau électrique , adduction d’eau , Corruption, pédophilie , vantardise , Mythomanie. Alors il faut savourer votre réussite et rester chez vous au lieu de
    venir nous encombrer et vous faire humilier chez nous et d’ être vraiment dépendant des Mahorais pour survivre et pour obtenir des titres de séjour de l’échec .

  4. Des fois votre raisonnement est d’ordre enfantin ou peut être vous vous forcez à commenter des situations qui vous dépassent aussi bien vous même que nos dirigeants. Car comment dire que ces 5000 jeunes vont envahir Moroni avec les conséquences qui en découlent…..alors ce sont des rejetés et n’ont pas de patrie et donc les mahorais aussi ne les veulent pas avec les conséquences qui en découlent.

  5. Mayotte est française, c’est une évidence sauf pour les incultes comoriens comme le comité mahorais. il faut effectivement expulsés ces 5000 jeunes comoriens qui sortent de l’utérus de la femme comorienne et qui empoisonne la vie des mahorais. Maintenant il faut empêcher tous comoriens d’accoucher sur l’ile française de Mayotte. Les femmes comoriennes résidents à mayotte doivent subir une ablation de leur trompe pour prévenir tous naissances de nouvelle délinquant et leurs hommes doivent être castrés.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*