Diaspora : Un couple divorce 3 jours après le mariage, le mari n’a pas donné les 6000 euros promis

Oui l’amour est fondée sur l’intérêt (beauté, argent ou papiers) surtout pour ceux qui vivent en France. Les faits se sont déroulés à Paris. Un couple qui avait célébré son mariage avec plusieurs invités pour le Oukoumbi dans une salle en région parisienne vient de se séparer au bout de 3 jours de vie commune. 

Le mari avait promis 6 000 euros pour la dote à sa belle famille et son épouse mais malheureusement il n’a pas tenu sa promesse. La famille de la fille et du garçon s’étaient mises d’accord sur la somme. Pendant les festivités du Oukoumbi, la famille du jeune homme a informé celle de la fille qu’elle n’allait pas payer la dote le jour du Oukoumbi mais après l’obtention des papiers (titre de séjour) de leur fils. La maman de la jeune fille a fait une crise et s’est retrouvée à l’hôpital. 

Selon nos sources la famille de la jeune avait déjà programmé d’utiliser l’argent de la dote et du Oukoumbi pour construire une maison aux Comores. Les deux familles viennent du même village au Nord de Ngazidja. 

Les mariages pour un titre de séjour se multiplient dans la communauté. Plusieurs jeunes femmes sont célibataires et les hommes très rares, plus souvent les hommes sont sans papiers. 

2 commentaires sur Diaspora : Un couple divorce 3 jours après le mariage, le mari n’a pas donné les 6000 euros promis

  1. Je trouve que votre texte est vide en ce sens qu’il nous apprend rien
    En effet l’internaute n’a pas la possibilité de connaitre ni le nom de Monsieur et Madame,ni le visage ni leur village .Un texte comme ça ne sert à rien .La situation est évoquée n’est une nouvelle mais presque une habitude .Tout le monde peut dire avoir entendu cela sauf que la nouvelle serait de connaitre les acteur .
    Autrement dit répondre aux interrogations suivantes :
    Qui ? Où ? Quand et comment ?

Répondre à Kamardine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*