D’ici une semaine la crise parlementaire sera résolue

Moroni, lundi 04 Juin 2012 (HZK-Presse) –Cinq partis politiques qui se réclament de l’Alliance et soutiennent l’action du président Ikililou ont à leur tour salué le discours bilan du chef de l’Etat. Au cours d’une conférence de presse, tenue samedi dernier, les dirigeants de cette coalition proche du pouvoir se sont félicités de l’entente entre le président de l’Union et les gouverneurs des îles. Ils appellent à la cohésion des partis de la mouvance présidentielle.

Dans une conférence de presse tenue samedi dernier à Moroni, cinq partis qui soutiennent la politique du chef de l’Etat assurent que la crise parlementaire va bientôt toucher à sa fin. « Dans peu de temps, il y aura une solution », promet Hassani Hamadi, ancien ministre des finances. « Dans une semaine, la crise sera derrière nous », précise-t-il. En s’adressant aux journalistes, il explique que « si dans une semaine cette fronde n’est pas terminée, alors nous aurons menti à la population », parie M. Hamadi justifiant qu’ils ont épuisé toutes les voies pour qu’une solution définitive soit retrouvée.

« Nous réitérons notre détermination à œuvrer ensemble et accompagner le président Ikililou Dhoinine à réussir sa mandature pour le bien de notre pays », lit-on dans un communiqué de presse des partis dits de l’Alliance regroupant l’ARP, le FD, le RDR, le mouvement Orange, Djamnazi et Maecha Bora. L’ensemble de ces partis se réjouit que « le chef de l’Etat respecte ses engagements pris lors de sa campagne électorale ».

Taki Mboréha qui a ouvert la conférence a fait observer « la cohésion politique qui règne entre le président de l’Union et les gouverneur des île ». Et Ben Massoud pour sa part appelle les autres partis qui soutiennent la politique du chef de l’Etat à s’unir pour « bâtir le pays, comme la cohésion sociale, politique et morale retrouvée entre l’exécutif des îles autonomes et l’Union », indique-t-il.

« Nous appelons à un vrai rassemblement », ajoute Moussa Toybou, ancien Gouverneur de l’île Ndzouani et Ben Massoudi de préciser que d’ici 2013, il y aura un grand rassemblement. « C’est à ce moment que vous allez connaitre la nouvelle appellation de la mouvance présidentielle », ajoute-t-il en disant que les partis cités ci-haut ne reconnaissent « absolument pas la démarche de ladite mouvance présidentielle unie (MPU) », l’autre coalition du pouvoir.

« C’est la première fois dans ce pays que le président fait son rapport annuel sur l’état de la nation, comme notre constitution le lui a recommandé », reconnait Ben Massoudi qui souhaite que le locataire de Beit-Salam suive cette voie. « Le discours de président de la république répond aux attentes de la population », persiste Taki Mboreha qui reconnait toutefois qu’il faut améliorer la situation socio-économique, notamment en matière de création d’emplois pour la jeunesse, conclut-il.

Ibnou Med Abdou

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*