Diffusion d’images pornographiques : Une enquête pour approfondir l’enquête préliminaire

Une jeune femme a été déférée au parquet de la République de Moroni, le samedi dernier pour diffusion d’image pornographique, et une information judiciaire a été ouverte afin de faire la lumière sur cette affaire.
L’affaire étant confiée à un juge d’instruction, la prévenue est placée sous contrôle judiciaire avec l’obligation de se présenter au cabinet du magistrat instructeur. Selon le procureur de la République, Hamidou Ali Mohamed, cette information judiciaire a pour objet d’approfondir l’enquête préliminaire de la gendarmerie.
Rappelons, comme nous le disions dans nos précédentes éditions que cette jeune femme est soupçonnée d’avoir diffusé des images pornographiques sur les réseaux sociaux. Citée dans cette affaire, le dossier est déféré au parquet, suite à l’enquête préliminaire. Selon l’enquêteur chargé du dossier, une enquête a été ouverte afin de déterminer ce qui s’est réellement passé.
     
    La plaignante soutient que c’est un ami informaticien qui habite en France, qui a réussi à lui donner le numéro de téléphone à partir duquel ces images ont été diffusées. Nous avons ouvert une enquête, cependant, il y a de nombreuses zones d’ombre suite à ce qui se dit sur les deux cotés. Nous sommes prudents car la victime n’a pas pu clairement dire sur quels éléments elle base ses accusations, a déclaré le capitaine Abdallah Ibrahim. 
 
Les zones d’ombres dont parle le capitaine sont liées à la manière dont l’informaticien a pu retrouver celle qui aurait diffusé les photos intimes sur Facebook. Faisant dire à Ibrahim Abdallah que “les révélations devaient être prises avec de réserves”.

Alwatwan 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*