Discours du Secretaire générale de l’ACEM section FES

Excellence Monsieur

Messieurs le doyens……

Madame la présidente de la fondation des étudiants comoriens.

Monsieur le président de l’ACEM,

Chers membres du comité élargi,

Monsieur les professeurs,

Monsieur les directeurs,

Messieurs les présidents des différentes communautés,

Cher  frères et sœurs, honorable invités !! «Assalam anlayikoum »

Nous voici encore réunis pour une autre fois, afin de présenter la culture des iles au parfum. Débutées en 2002 à Rabat, les éditions du week-end scientifiques et culturel de l’étudiant comorien au Maroc se sont organisées différemment dans les différentes villes universitaires du royaume marocain. Elle  paraissait dernièrement organisé  à Fès en 2008, c’est ainsi que l’année 2013 marque notre destin pour l’organisation de cette 11ème  édition.

Si nous parvenons à organiser des telles manifestations, c’est simplement par ce que nous demeurons dans le faste milieu où s’y mérite.  Nous nous restons également avec la haute instance qui suscite cette réussite et dont les écoute et qui nous écarte de la chute.

Permettez-moi honorable assistance de les énumérer  ici :

Il s’agit donc, de l’ensemble des autorités marocaines qui nous donnent le meilleur oxygène afin que la communauté comorienne confectionne en hygiène.

En effet, nous sommes très reconnaissants de l’immense générosi de l’universi Sid Mohamed Ben Abdellah pour la digni et la gai qu’elle a réservée à notre communau pour conserver notre fraterni.

De ce fait, L’école HECF reste nerf et chef des comoriens  ainsi étouffe nos antipathies.

Elle l’est et le restera suprême, groupe scolaire management, vous avez évincé nos suspens afin que nous soyons extravagant.

En somme, Massiwa Télécom, la société de notre cher confrère Abou Ramzane,  est devenue  la pomme de l’ACEM pour qu’elle ne soit pas un fantôme.

Delà, l’association Ngo’shawo, nous est une chandelle et nous sommes proportionnels à l’égard de l’organisation de cette édition si belle ce qui a donné un gout pareil au miel.

Je salue ici, la fondation des étudiants comoriens (FEC) de Mm. Aniami Mchangama pour le maintien du soutien des comoriens du royaume marocain.

En outre, nous adressons  nos sincères reconnaissances envers     les différentes facultés de  l’université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès, notamment la faculté de médecine et de pharmacie de Fès qui nous a tout donnée dans la réussite de cet événement ; La faculté des sciences juridiques, économiques et sociales ainsi que la faculté des sciences.

Par ailleurs, cette manifestation a pris une nouvelle image issue de sa diffusion à l’échelle nationale  et internationale grâce à sa propagation dans les différentes stations médiatiques,  à  l’instar de la 1ère radio sur le web, DOUNIAWEB, la radio si superbe ! vive  BRTV, RCM13 ,Comores Infos et Domoni inter Anjouan.

C’est avec immense jubilation que je tiens à évoquer le courage et l’audace qu’ont déploré les jeunes comoriens de Fès, la commission d’orientation de Fès également qui est devenue un organe inéluctable de la section de Fès, notre cher confrère Endhume LOPEZ, les comoriens de Meknès, vous avez suscité la réussite de ce week-end.

Nous tenons ensuite  à gracier nos chers grands confrères et docteurs comoriens qui ont porté leur soutien pour la réussite de cette manifestation, notamment professeur MOUANLIM REMI pour sa contribution titanesque.

Par conséquent,  nous remercions infiniment nos chers amies de sang, de fois et de religion, les marocains qui ont honorés leurs présence dans cette manifestations, pour ne pas oublier les différentes  communautés étrangères ici présent.

Enfin,  Bien venue à Tous et appréciez les étincelles d’un véritable métissage culturel, celui des îles aux Sultans Batailleurs.

Vive sa Majesté le Roi Mohamed VI et le Royaume chérifien  du Maroc !

Vive son Excellence le Président IKILILOU DHOININE  et l’Union des Comores !

Merci !

IMRANE ISSA

Secrétaire générale de l’ACEM-Fès,

 Le 23 mars 2013

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*