Dites le à Azali

Opinion libre: Dites au colonial Azali que le peuple comorien s’est ardemment battu pour acquérir la démocratie.
Dites lui que les régimes des colonels en Afrique ont cyniquement fait leur temps et que s’il est aujourd’hui président, ce n’est pas par la force des armes mais, par la démocratie même si il est élu par défaut.

Dites lui que la dictature qu’il instaure en trahison de la démocratie appelle une autre forme de combat dont il ignore les vertus.
Dites lui que bâillonner l’expression démocratique pour rester tout seul sur le terrain, c’est un aveu de couardise politique.
Dites lui qu’il se trompe de période et de pays car nous sommes en 2018 et notre pays est irréversiblement de régime démocratique.
Dites lui, aussi, qu’en conspuant les libertés, il creuse sa propre tombe politique.
Dites lui, enfin, qu’il doit compter sur nous pour barrer la route à sa caravane d’oiseaux de mauvais augure.

Dini Nassur

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*