Djaffar demande pardon au président Azali, il souhaite rentrer au pays

L’ancien vice-président Djaffar Ahmed souhaite faire la paix avec le président Azali Assoumani. Djaffar est actuellement refugié en Tanzanie où il est sous protection du haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Djaffar s’est confié à une équipe d’Al-watwan en mission à Dar es Salam, dimanche 25 novembre, qu’il souhaiterait trouver un terrain d’entente avec le chef de l’Etat. « Si Azali le veut bien, nous ferions la paix pour que je puisse enfin rentrer », aurait confié celui qui trouve son séjour à l’extérieur « languissant ».

Selon, le quotidien Masiwa, «Azali considère que Djaffar lui a planté un pieu dans le cœur », avait commenté un conseiller du président, juste après la rupture. Il rajoute que le chef de l’Etat en voulait plus à Djaffar qu’il n’en voulait à Salami, opposant de première heure aux reformes constitutionnelles.

4 commentaires sur Djaffar demande pardon au président Azali, il souhaite rentrer au pays

  1. Dr Jaffar. Si cette information est vraie, je vous laisse apprécier l’histoire du dictateur Saddam Hussein et son gendre. Lorsque son gendre a commis la rupture, s’est réfugié en Europe. Des émissaires sont envoyés par le fasciste pour demander la paix et la conciliation. Lorsque le gendre a mis les pieds à Irak, en personne Saddam s’est occupé de son gendre, ses parents et ses enfants c’est à dire les petits fils du dictateur. « Ma fille, ce mauvais sang doit disparaître d’Irak ». Il les a tous fusillés.
    En plein conseil des ministres, il a également fusillé son ministre de la santé. Je ne pense pas que vous avez apporté plus que Sambi. Murissez votre projet suicidaire.

  2. j’encouragerai cette initiative de le laisser rentrer et se repentir pour s’occuper de son job de magistrat. Quel geste louable de libérer également Ibrahim Salim pour soulager la ville de Ouani. J’ESPERE QUE CE MESSAGE LUI PARVIENDRA.

  3. Azali ne peut jamais avoir des amis.Il aime exploiter les autres pour ses intérêts personnels(qui ne sont pas du pays,de tout le peuple);voir le cas de Sambi.
    Pour Djaffar,il faut s’attendre au pire.
    Par conséquent Djaffar doit toujours s’éloigner de Azali.C’est un conseil d’ami s’il veut vivre.

  4. LAHAWULA IL KUWATI ILA BILLAHI, nous n’ avons jamais vu un grand menteur au monde que toi, si c’est vrai que le vice- président , JAFFAR AHMED SAID? VOUDRAIT LECHER les pieds de notre Président AZALI ASSOUMANI,donc mefiez-vous les WANGAZIDJA MAIS MAIS MAIS……MONSIEUR LE VICE-PRESIDENT,n’ a plus de resistence? OUFFFF QUEL LEADER POLITIQUE, CE MONSIEUR,?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*