Doudou indésirable au ridja pour avoir dit non à Mamadou

wpid-fb_img_1457673160405.jpg

Doudou Mnemoi regrettera d’avoir travaillé avec Said Larifou et Baco toute sa vie. L’avocat Baco a organisé un point presse pour humilier son ancien camarade du parti. La liberté d’expression n’existe pas au Ridja comme le rapporte Nakkidine Hassane.
Quelques heureux après la déclaration contradictoire de la ligne du parti d’Ahmed Doudou Mnemoi, Le Parti a pris la ferme décision de l’exclure. Une décision « ferme, irréversible et irrévocable », selon Me Baco, SG, porte-parole du parti et vice-président du candidat Saïd Larifou.

image

Suite à la déclaration faite par Ahmed Doudou Mnemoi, notamment sur une discorde au parti Ridja, le bureau politique qui s’est réuni en urgence ce jeudi a pris cette décision.

C’est un cas isolé, un cas minime et à partir d’aujourd’hui, on ne parlera pas de Doudou Mnemoi dans notre parti. Bien sur, on regrette de son départ mais, on a rien perdu car il n’avait rien à porter au parti et il n’est ni le premier ni le dernier membre à avoir quitté le parti et le Ridja reste et demeurât toujours souder », a-t-il instruit Me Baco.
cision de l’exclure dans le parti.

Me Baco a rajouté « étant démocrate, il a accepté le choix de la majorité et par la suite, il vient de contester le choix de la majorité pendant que nous sachions que sa femme et son beau père ont voté pour Azali. Alors, s’il veut suivre le choix de sa belle famille, il n’allait pas par quatre chemins car on sait qu’il n’a rien apporté au parti ».

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*