Droit de réponse à un journaliste de la Gazette des Comores 

​Opinion libre:Droit de réponse à un journaliste de la Gazette des Comores, Toufeyli Maecha 

Et le frère est promu. Promus grâce à son soutien énergique, la défense des idées des hommes en place son excellence Azali Assoumani Boina Heri et les siens. 
Non, il n’est pas promu pour des raisons de famille, encore moins de voisinage. Il est reconnu plutôt de son statut de batailleur, d’un fervent supporteur.
Mon frère va dans un monde qu’il n’est pas sans connaître, celui des médias. Depuis son bas âge, il est passionné par celui-ci. De l’écho studio à Mduzuwa TV en passant par Moroni-Fm aussi bien que les médias écrits notamment le «Karthala» journal mensuel de L’ACEM ‘‘Association de comoriens étudiants au Maroc’’ et « ALBALAD » en qualité d’agent commercial. Ainsi, Il s’est forgé de la perfection, du professionnalisme et le savoir-faire.
Le frère sera certainement dans un monde de soi comme serait un poisson dans l’eau. De cette nomination, le puissant directeur de l’ORTC prouve encore une fois combien il est fidèle aux siens, à ses amis de longue date. Msa reconnaît les efforts et les bonnes idées de son petit frère déployé durant les campagnes électorales. Raison pour laquelle il le confie le département de la Communication et du Marketing, des responsabilités de grande importance.

Hablani Assoumani (droite de l'image)
Hablani Assoumani (droite de l’image)

Toutes mes félicitations pour votre promotion ! Étant donné la qualité de votre travail, cela est tout à fait mérité et une telle reconnaissance n’arrive certainement pas assez tôt… Vous voici prêt à affronter un nouveau challenge professionnel et je ne peux que vous souhaiter bon vent, courage et réussite dans vos nouvelles fonctions petit frère. 

Signé Souef El Marwane 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*