Droit de réponse de Djaanfar Salim Allaoui!

Communiqué de presse de Monsieur Djaanfar Salim Allaoui
Ex- vice premier ministre des Comores
Ex- ministre de l’intérieur dans l’île Autonome d’Anjouan
Mayotte le 16 juin 2012
A la lumière des derniers événements à ma connaissance et surtout des réactions de mes proches, il s’avère que le nommé Djaffar Salim qui s’est entretenu avec H.Z.K et connu à Anjouan sous le nom de Djaffar M’voura qui était effectivement Conseiller spécial du président défunt, Son Excellence Saïd Mohamed Djohar.
Cette interview a été reprise par l’administrateur du blog Ridja me faisant associer sans commune mesure à l’auteur des propos cité ci-haut, parus dans l’édition de H.Z.K du 13 juin 2012 sous la plume d’un certain Nabil Jaafar.
J’ai toujours nourri à l’endroit de H.Z.K beaucoup d’admiration et d’estime de même que la presse et les médias en général, mais dans le cas d’espèce, le manque de professionnalisme et de rigueur de la part de H.Z.K et du blog Ridja dans la recherche systématique à authentifier les faits et les vrais personnages dans cette affaire me donnent à réfléchir sur la possibilité d’engager des poursuites auprès des juridictions compétentes en la matière pour mauvaise foi, propos diffamatoires , calomnieux et mensongers.
Il faut rappeler à ceux et celles qui ne le savent pas que chacun d’entre nous est propriétaire de son image et de son statut et que nul n’a le droit d’en faire usage sans le consentement du concerné.


Je ne considère pas cela comme étant une erreur de personne commise par H.Z.K et le bloggeur Ridja mais bien une faute et une faute grave pire une malhonnêteté caractérisée. Je rappelle si besoin est, que l’usage abusif et à d’autre fins d’une image, en l’occurrence de mon nom s’inscrit dans la volonté manifeste de nuire autrui et d’induire les gens en erreur en mettant surtout la précision « d’alias Sarkozy » , rajout opéré par le blog Ridja.
Je me réserve dès cet instant le droit de porter plainte auprès du Tribunal de Grande Instance de Mamoudzou et auprès du Parquet de Moroni.
Monsieur Djaanfar Salim Allaoui
Ex- vice premier ministre des Comores
Ex- ministre de l’intérieur dans l’île Autonome d’Anjouan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*