École de théâtre : la Comédie Mauricienne invitée à Madagascar et aux Comores

La Comédie Mauricienne est en tournée pour présenter la pièce « La jeunesse d’aujourd’hui » aux Mauriciens.

Si tout se passe pour le mieux, les acteurs, âgés de 13 à 16 ans, joueront cette pièce à Madagascar et aux Comores à la fin de l’année.

L e sexe et l’addiction aux nouvelles technologies font notamment partie de la réalité de nombre de jeunes. Toutefois, il y a encore ceux qui sont responsables et qui ont des valeurs. C’est d’ailleurs pour cette raison que Raj Gokhool, le directeur de la Comédie Mauricienne, a monté La jeunesse d’aujourd’hui, qui a d’abord été présentée aux Jeux de la Commission de la jeunesse et des sports de l’océan Indien (CJSOI) cette année. « En août, six élèves de mon école de théâtre ont représenté Maurice aux Jeux de la CJSOI dans le volet jeunesse. Nous y avons présenté la pièce La jeunesse d’aujourd’hui, qui avait eu droit à un standing ovation du public. »

étant toujours d’actualité, la petite troupe a décidé d’entamer une tournée à travers le pays pour sensibiliser les jeunes aux fléaux qui les guettent. « La pièce évoque plusieurs réalités telles qu’elles sont vécues par nos jeunes. Pour le moment, nous avons donné une première représentation au Centre culturel d’expression française à Curepipe. Vendredi dernier, nous étions à Grand-Gaube et il y avait même des politiciens parmi le public », poursuit le directeur de l’école de théâtre.

Le groupe vous donne rendez-vous le vendredi 14 octobre au siège de la Trup Sapsiway à Roches-Brunes. « La représentation débutera à 20 heures. L’entrée est libre, mais il y aura un plateau à la porte. Idem pour la représentation qu’on donnera le 28 octobre à 19 heures au Arts and Musical Center de Tamarin. »

Par ailleurs, les petits acteurs sont en négociation pour mettre le cap sur la Grande île et l’archipel des Comores. « à la suite de notre prestation à Madagascar en août, nous avons reçu une invitation pour s’y produire de nouveau. Nous avons également été invités pour jouer notre pièce aux Comores. C’est pour nous une très grande fierté. Si nos négociations aboutissent, nous irons dans ces deux pays durant les grandes vacances de décembre. »

 

defimedia.info

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*