Egypt Air : des hôtesses de l’air commencent à porter le hijab

11 novembre 2012

Egypt Air : des hôtesses de l’air commencent à porter le hijab

Un avion d’Egypt Air au Caire ©AFP

LE CAIRE (AFP) – (AFP)

Les
hôtesses d’Egypt Air qui avaient fait campagne pour
porter le hijab ont commencé à le revêtir,
pour la première fois depuis la création en 1932
de la compagnie aérienne nationale, a indiqué
dimanche un responsable de l’entreprise.

Les premières hôtesses de l’air portant le hijab,
 – un voile qui couvre la tête et le cou, mais ne
cache pas le visage – ont travaillé samedi sur des
vols à destination de Jeddah (Arabie saoudite).

Selon un responsable d’Egypt Air, un contrat a été
passé avec une compagnie étrangère pour la
conception d’un calot et d’un voile destinés aux
quelque 250 hôtesses de l’air qui souhaiteraient porter
le hijab, sur un total de 900 femmes employées par le
transporteur aérien.

Avant la chute du président Hosni Moubarak,
renversé par un soulèvement populaire en
février 2011, le hijab était considéré
comme tabou dans certaines institutions de l’Etat, comme la
télévision étatique et la compagnie
aérienne nationale.

Mais après l’élection en juin du président
islamiste Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans,
certaines employées de la télévision publique
et d’Egypt Air ont fait campagne pour être
autorisées à porter le hijab, traditionnellement
considéré par la majorité des religieux
musulmans comme obligatoire.

La compagnie aérienne a accepté la revendication
des hôtesses de l’air après une grève des
équipages de cabine en septembre, qui réclamaient
également une hausse des salaires.

Le 2 septembre, une journaliste en hijab avait pour la
première fois présenté un journal
télévisé sur une chaîne d’Etat égyptienne.

La majorité des Egyptiennes portent le hijab.Certaines
femmes se couvrent uniquement les cheveux, même si de
plus en plus de femmes apparaissent en niqab, un voile intégral.



Share

Tous droits de reproduction et de représentation

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*