Elad Chakrina «Je pèse mes mots les dirigeants comoriens sont des voleurs»

Mayotte: C’est dans une émission de nos confrères  KTV et Kwezi FM à Mayotte que le candidat à l’investiture pour les législatives , Elad Chakrina a déclaré « je pèse mes mots les dirigeants comoriens sont des voleurs ».

Dans une lettre adressée aux mahorais,  « une lettre extrêmement précise. Sur la question des échéances à venir sur les projets futures, Nicolas Sarkozy revient sur le droit du sol, il indique qu’il devrait y avoir une présomption de l’acquisition de la nationalité française ça veut dire qu’il comprend parfaitement la situation mahoraise nous le savons nous avons plus de 40% de l’immigration qui est clandestine. Il aborde aussi la question des écoles, la encore si nos écoles sont saturées c’est parce qu’il y a ce problème de sur-effectif. Puisque nous dépensons 50 millions d’euros chaque année pour les expulsions il propose un échange gagnant-gagnant avec les dirigeants comoriens, nous la France nous construisons un hôpital et des écoles aux Comores et vous vous contrôlez vos frontières. Il ne s’agit pas de philanthropie nous en avons marre de cette immigration et de la corruption des élus comoriens je pèse mes mots les dirigeants comoriens sont des voleurs. Nous avons besoin d’un président qui tape du poing sur la table qui dit « ça suffit » et qui tienne en ce sens un discours responsable. »

 

Rappel: Mayotte est une île comorienne sous administration française depuis 1974.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*