Election du gouverneur de Ngazidja : Le candidat Maoulana Charif s’arroge le soutien d’Azali Assoumani

wpid-screenshot_2016-01-19-10-15-19-1.png

Le candidat indépendant Maoulana Charif se targue d’être le candidat de son parti d’origine, la Convention pour le renouveau des Comores (Crc), du colonel Azali Assoumani, alors qu’il s’est présenté sans étiquette.

image

Une déclaration qui va à l’encontre de la logique car la candidature enregistrée à la Commission électorale indépendante et insulaire (Ceii) par la Crc est celle de Hamidou Karihila, le 16 décembre 2015.

« Certes, ma candidature est libre sur le papier mais sur le fond, elle est celle de la Crc », a déclaré le député en congé devant la presse, samedi dernier à Moroni. Pour appuyer sa théorie, M. Charif a présenté devant le public des coordinateurs régionaux de la Crc qui le soutiendrait, selon lui.

Maoulana Charif se dit confiant quant au soutien de l’ancien chef d’Etat, Azali Assoumani, pour sa candidature.

« Vous pouvez, si vous voulez, aller demander à Azali lui-même afin de dissiper tous doutes », a-t-il lancé aux journalistes. Cet ancien ministre de l’économie sous Azali a déploré le bilan du gouvernement actuel. A l’en croire, sous l’ère Azali, la croissance économique grimpait, oscillant entre 2% et 4%, « alors que nous ne bénéficions d’aucune aide extérieure contrairement à nos successeurs ».

M. Charif enfin, appelle les électeurs à s’appliquer dans leurs votes, rappelant que les élus seront au pouvoir « pour une durée de cinq ans ».

Toufé Maecha / HZKPRESSE

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*